Partagez | .
 

 [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Mar 4 Mar - 22:14

Laissez-la tranquille !

Nobilia. Nobilia. Quelle superbe mot ! Elle le répétait sans cesse, ne pouvait se lasser de cet établissement superbe qui avait bien voulu l'accepter. Lorsque Manon avait perdu tout espoir, c'est ce nom-là qui lui avait redonné un objectif. Et enfin, après tant d'efforts, elle y était. Elle vivait entre ses murs, parcourait les jardins et suait dans ce grand gymnase. Pour elle : c'était simplement du bonheur à l'état brute. Déjà un mois qu'elle était là. Elle n'en revenait toujours pas. Et si vous voulez mon avis, Manon ne s'en remettra jamais. Tout est tellement grand, beau et classe ici ! Dès le grand hall d'entrée, on pouvait voir tout le prestige de cette école. Les gardes près de la grande porte se tenait droit et fier dans leurs uniformes qui auraient presque pu être des armures de chevaliers. Les élèves circulaient déjà en cette heure, les bus arrivaient de la ville pour les emmener jusque devant la grille et chacun y entrait en bavardant joyeusement. Cette foule, ce bruit. Elle n'aurait pas pu les rêver plus beau et doux à ses oreilles. Elle appartenait maintenant à ce grand établissement, elle, petite fourmi sans défense. Bon... pas totalement sans défense. Lorsqu'il s'agissait de se faire respecter ou de remettre quelqu'un à sa place, Manon était toujours candidate. Les injustices, c'est tout ce qu'elle détestait. Si elle était témoin de quelque chose, comptez sur le fait qu'elle ne pourra pas rester de marbre. C'est comme ça qu'elle est, Manon. C'est une fille vraie, qui ne cherche pas à se cacher en trouvant de fausses excuses.

" Lamy ? Il n'y a pas d'entraînement aujourd'hui. Qu'est-ce que tu fais là ? " Oh, Géraldine. Une apprentie garde tout comme elle. Durant l'entraînement, chacun s'appelait par son nom de famille. C'était un peu stricte mais c'était comme ça. " Leblond ! Ben, j'avais envie de voir du monde. Je ne tiens pas en place dans ma chambre le matin. " Avec un grand sourire et un petit clin d’œil,elle lui fait comprendre qu'elle est déjà de bonne humeur. Peut-être même prête à un petit défi. " Et toi ? On a pas encore cours à ce que je sache ? " Manon est gentille et bien attentionnée, mais elle peut tout de suite voir lorsque quelqu'un a quelque chose à lui cacher. " Ah euh... Bon d'accord ! Je me suis levée pour m'entraîner un peu. J'ai le droit non ? " Avec un petit sourire satisfait, Manon réplique d'une voix forte que tout le monde peut parfaitement entendre. " Ahah ! Je le savais ! Ne cherche pas, c'est moi la plus forte d'abord ! " Et sans aucune gêne, elle lui tira la langue. Géraldine gonfla les joues. Les deux gamines étaient rivales mais au fond, elles s'entendaient bien. Très vite, elles se mirent à rire toutes les deux. " Ah oui ? C'est ce que tu crois ? " " Je ne le crois pas : j'en suis sure ! " Poings contre poings, elles allaient commencer à se chamailler mais un cri soudain, leurs firent se détourner de leur petite dispute. " Tu as entendu ? " Géraldine s'interrompit. Bien sûr qu'elle avait entendu. Même qu'elle était déjà partie, en courant, pour voir ce qui se passait.

Manon se retrouva devant une scène parfaitement inadmissible. Une bande de grands terminales étaient en train de se moquer de la personne qui venait de crier. Sans réfléchir ne serait-ce qu'une seconde de plus, elle s'interposa entre les grands culottés et la victime. " Qu'est-ce qui se passe ici ? " Demanda-t-elle de sa voix forte et assurée ce qui eut le mérite de les faire taire. " Tu sors d'où toi ? " " Petit moustique ! " Elle grinçait déjà des dents, mais ne s'abaisserait pas à répondre sur le même ton. " Ça ne répond pas à ma question... " Ne voulant pas se laisser impressionner, elle se tourna vers la jeune fille qu'elle était en train de protéger. " Tout va bien ? " Elle lui offrit son sourire d'ange, avant de se tourner vers les autres délinquants en herbe. Mais elle n'eut pas le temps de répliquer. Déjà les gardes étaient intervenues pour les prier d'aller voir ailleurs. Manon put donc se tourner vers la personne qui avait crié. " Enchantée. Je m'appelle Manon ! J'espère que tu n'as rien de casser ? " Venir au secours des autres est une seconde nature. Elle ne pouvait pas non plus laisser quelqu'un dans l'embarras. Elle était tellement heureuse d'avoir rencontré une nouvelle personne aujourd'hui ! Avec un peu de chance, elle pourrait même peut-être devenir son amie ? Qui sait ?

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Mer 5 Mar - 10:32





















 ❝ Bienvenue à Nobilia ❞
"Un premier jour mouvementé"




 Les valises en mains, le sourire aux lèvres, c'est bon, je suis enfin arrivée. Je ne peux pas m'empêcher de sourire et rigoler toute seule, je suis tellement heureuse d'avoir réussi ce test pour entrer dans cette académie prestigieuse, j'attendais mon entrer ici depuis si longtemps. J'observais chaque recoins de l'établissement et sifflotant un air joyeux, tout était si beau, si grand, si classe, j'avais l'impression de rêver. La taille du grand hall était immense, bien plus grand que mon ancienne maison, c'était certain.

 Épuisée a force de courir dans tout les sens je m'assois sur un canapé et pousse un petit gémissement "Pfiou..." Le dépose mes valises a côté de moi et je souris en regardant le plafond qui donne l'impression d'être aussi haut que le ciel et ses étoiles.

 Le ferme les yeux un instant pour parvenir au royaume des songes et soudainement quelque chose, ou quelqu'un me prend le bras. Surprises j'ouvre vite les yeux "Hein ?!" Je lève la tête et 4 voir 5 grandes personnes qui avait l'air plus âgées que moi me fixaient d'un air méchant "Q-Quoi ?". A peine j'ai sorti ce mot que le gang se mit à rire. Au fond de moi je sentais la peur monter de plus en plus vite, que devais-je faire ? Et qui sont-ils ? Je me redresse et m'adresse à celui qui avait l'air du meneur "T-T'es qui ?.." Horrible, j'étais en train de bégayer. Le grand macho me dévisagea et fronça les sourcilles. "Déjà tu m'vouvois, et après arrêtes de parler !" il me plaque contre le mur. "Vu comment tu parles on va devoir t'infliger une punition" Après ces paroles je sentais mon coeur battre de plus en plus fort, par réflexe j'ai lâché un "Laisse moi !!" Cette fois ci son regard était plein de haine. Il cracha par terre avant de rapprocher sa tête de la mienne, puis un sourire sadique apparut sur son visage "Hum.. Quoi que... De près tu passe.." Le reste de la bande de mis à éclater de rire. "Je pense plutôt que tu va venir t'amuser avec nous" Il passa sa main sur mon genou et commença à la monter, cette fois c'était trop. "AAAAHHH ! Casses-toi !" je le pousse et tombe a la renverse, toute la troupe se rejoint autour de moi, cette fois c'était fini, tout était aller si vite, mon entrée dans l'académie, et cette bande de brute. Je pouvais dire adieu à mon rêve.

 "Qu'est-ce qui se passe ici ?" Brusquement tout le monde se retourne, j'ai les yeux qui brillait de voir quelqu'un d'autre que ces idiots. Elle commença à me défendre et à éloigner ces bêtes, je rêvais. Après avoir fait partir ces personnes malsaines elle me demanda avec une voix angélique "Enchantée. Je m'appelle Manon ! J'espère que tu n'as rien de casser ?" Je ne pu m'empêcher de sourire. "Moi c'est Chue ! Je viens tout juste d'arriver" je me lève et la salue, je relève la tête et je l'observe. Je la trouve si belle, si classe. Tout à coup je percute le nombres d'ennuis que j'aurai pu lui causer par la suite si cette histoire avait mal tournée. J'étais à deux doigts d'oublier les formules de politesse "Merci beaucoup ! Et excuses-moi pour les soucis que je t'ai causé !"




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Mer 5 Mar - 11:31

A ton service !

" Moi c'est Chue ! Je viens tout juste d'arriver. " Manon s'interrompit un instant, prenant les mains de la jeune fille à couettes, des petites étoiles brillantes dans les yeux. " Chue ? J'adore ton prénom ! Il est trop classe ! " Spontanée et parfois très imprévisible, sans vraiment le vouloir, Manon était un vrai clown. Mais n'allez surtout pas lui faire remarquer, elle détesterait ne pas être prise au sérieux. La dénommée Chue sembla soudainement gênée et s'empressa d'ajouter : " Merci beaucoup ! Et excuses-moi pour les soucis que je t'ai causé ! " Comme si c'était contagieux, notre Manon parut à son tour gênée et lâcha ses mains pour regarder ailleurs. " Mais ne t'en fais pas ! C'était vraiment rien j'te jure ! Je suis apprentie garde à Nobilia. Mais mon plus grand rêve, ce serait de pouvoir défendre tout le monde. Je suis heureuse d'avoir pu rendre service à quelqu'un aujourd'hui ! " Elle lui rendit à nouveau un grand sourire avant de se rendre compte d'un sacré détail. Des valises ? Qui se baladerait avec des valises ? Manon s'interrompit intérieurement. Elle avait raté un épisode.

Très étonnée, elle désigna ce qui la gênait. " Tu viens tout juste d'arriver ?! Ohlala ! Ca ne doit pas être facile d'arriver après la rentrée ! Tu as fait un long voyage ? " De nouveau, elle la fixa avec attention de ses grands yeux bleus soudainement très inquiet. Plutôt rêveuse, Manon n'écoute pas toujours l'intégralité de ce qu'on lui dit. Surtout que quand elle est gênée comme dans le moment présent, elle se dandine de manière assez amusante. " Carrément ! Mais c'est dingue ça. Alors bienvenue à Nobilia Chue ! " Avec un petit clin d'oeil, elle s'approche de ses valises. " Je peux t'aider à les porter ? Ça me fait plaisir, je suis libre ce matin. Je vais pouvoir te faire visiter le pensionnat. Tu veux bien, Chue ? " Ce prénom sonnait tellement bien à son oreille, elle avait envie de le répéter encore et encore. Décidément, cette journée commençait bien. Elle espérait vraiment que Chue ne la rejetterait pas : c'est si rare d'avoir un si bon contact avec une nouvelle ! Surtout que Manon n'a pas encore d'amie fille à Nobilia. Les garçons sont sympas mais ne pense qu'à la battre à l'entraînement. Bien sûr, ils ne réussissent pas. Mais Manon aimerait bien pouvoir parler d'autres choses, à quelqu'un qui se fiche de savoir, qu'elle est la meilleure en montée de corde par exemple ♥

©Didi Farl pour Never-Utopia



Dernière édition par Manon T. LAMY le Ven 7 Mar - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Ven 7 Mar - 18:22





















 ❝ Nouvelle Rencontre ❞
«Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison»




 Je ne pouvais plus arrêter de la regarder, c’était mon héroïne, celle qui m’avait sauvé de ces idiots. Je n’arrêtais pas de sourire bêtement. Elle me dit " Mais ne t'en fais pas ! C'était vraiment rien j'te jure ! Je suis apprentie garde à Nobilia. Mais mon plus grand rêve, ce serait de pouvoir défendre tout le monde. Je suis heureuse d'avoir pu rendre service à quelqu'un aujourd'hui ! "
J’étais vraiment étonnée sur le coup, c’est rare de rencontrer des personnes comme ça, mais c’était si beau, si gentil de sa part, cet act digne de justicier me faisait rêver ! Après avoir repris mes esprits je lui expliquais ce qu’il se passait et la situation dans laquelle je me trouvais.  "  Tu viens tout juste d'arriver ?! Ohlala ! Ca ne doit pas être facile d'arriver après la rentrée ! Tu as fait un long voyage ? " Je lui fis un grand sourire avant de lui répondre " Hum oui, j’étais tellement impatiente que j’ai l’impression que mon voyage a duré une éternité ! Heureusement qu’il y a de magnifiques paysages a regarder pour nous faire rêver ! Dans tout les cas je suis tellement contente d’être enfin arrivée ! " elle me sourit et répondit même si elle avait un air rêveuse " Carrément ! Mais c'est dingue ça. Alors bienvenue à Nobilia Chue ! "
« Merci beaucoup ! » Je ne sais même pas pourquoi, mais un petit rire s’échappe de ma bouche. Je me lève pour aller récupérer mes valises, à ce moment je sens un main touchant la mienne, je lève la tête de aperçoit Manon " Je peux t'aider à les porter ? Ça me fait plaisir, je suis libre ce matin. Je vais pouvoir te faire visiter le pensionnat. Tu veux bien, Chue ? " Mes yeux ont du s’éclairer et des paillettes ont du apparaitre dans mes yeux, cette fille était une crème, un amour, elle pensait tellement plus aux autres au lieu d’elle, elle pensait toujours à les aider et ne voulait que leur bien. Avec mon plus beau sourire je lui répondis " A-Avec plaisir ! J’ai vraiment hâte de découvrir cet établissement en ta compagnie ! Ne t’inquiète pas pour mes valises je peux me débrouiller, rien que le fais que tu me fasses visiter c’est déjà magique " Je prends mes quelques valises et resserre mes élastiques, mon coeur battait à 200, l’émotion était à son comble, j’étais enfin arrivée à Nobilia, et en plus de ça j’ai fait la rencontre d’une fille merveilleuse !



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Ven 7 Mar - 21:39

Un guide pour Chue

Depuis qu'elle avait entamé la conversation, Manon avait bien remarqué les grandes lueurs qui brillaient dans les yeux de Chue. Était-ce de la reconnaissance ? Elle en était presque certaine. Cette nouvelle élève accepta sa proposition avec enthousiame. " A-Avec plaisir ! J’ai vraiment hâte de découvrir cet établissement en ta compagnie ! Ne t’inquiète pas pour mes valises je peux me débrouiller, rien que le fais que tu me fasses visiter c’est déjà magique. " Mais Manon n'allait pas se laisser faire. " Ah non ! C'est la visite, plus les valises ! Je ne vais pas te laisser porter tout ça une minute de plus ! " Et avec un grand sourire et en prenant les devants, elle se chargea de porter ses bagages au moins jusqu'à sa chambre dans l'internat. Alors qu'elles allaient ressortir du grand hall... " Tu devais te présenter quelque part en arrivant ? " Soudainement inquiète, son sourire s'afficha instantané pour balayer ces soucis-là. " Au pire, on devrait d'abord poser tes bagages et on ira te présenter après ? Allez, c'est par là ! "

Avec une facilité déconcertante, Manon traînait derrière elle la lourde valise sans montrer le moindre signe d'effort. Il y avait toute la cours à traverser avant d'entrer dans le grand bâtiment qu'était le pensionnat. " Notre école est magnifique, tu ne trouves pas ? " Avec un petit rire, elle continua d'avancer d'un pas vif, peut-être un peu rapide pour sa nouvelle amie. " Ah excuse-moi. Je marche toujours très vite. Mais c'est vrai nous avons tous notre temps. " Manon prit donc une allure "promenade" comme elle aimait l'appeler, qui correspondait à la manière de marcher de Chue. Elles ne tardèrent pas à atteindre l'entrée principale du pensionnat. " Taadaaa ! C'est grand t'as vu ? On t'a déjà donné un numéro de chambre ? " Sans s'attarder dans l'entrée, Manon commença à hisser la valise dans le grand escalier. Voyant que c'était trop pénible de la faire traîner derrière elle, elle l'a mis pris de ses deux mains, la balançant au-dessus de sa tête. " Ah ! Voilà qui est mieux ! " Elle grimpa très vite les escaliers, histoire de ne pas perdre l'équilibre et la reposer une fois arrivé. Voyant la tête de Chue, elle se mit à rire. " Excuse-moi, j'ai des méthodes un peu bizarre mais toujours efficace ! "

Elles cherchèrent alors la chambre qui lui était destiné. Manon la trouva la première. " Tu as de la chance, elle est encore vide ! J'espère que tu te plairas ici ! " Comme elle était inoccupée, elle n'était pas encore fermé à clé et elles purent entrer pour y déposer la valise. " Je te la laisse là ? " Manon fit rapidement le tour du propriétaire avant de prendre de nouveau la parole. " Moi je partage ma chambre avec une marquise. Je ne sais jamais comment réagir avec elle. Mais dans l'ensemble, ça se passe bien. Tu es marquise toi aussi ? " Elle n'en serait pas étonnée, il y a beaucoup de nobles ici, et c'est bien normal. Et comme Chue semblait bien habillée... il était légitime de lui poser la question. " Ma chambre n'est pas très loin de la tienne, c'est la numéro 4. Passe me voir si tu te sens seule dans cette grande pièce rien que pour toi ! " Puis dans une pirouette, elle s'approche d'elle et lui repris la main. " Je suis vraiment contente de mettre fait une amie. " Puis dans une autre pirouette, elle repartit assez vite, rouvrant la porte, prête à partir. " Tu viens ? On a toute l'école à visiter maintenant ! "

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Dim 9 Mar - 11:37



❝ Ballade au cœur de l'academie ❞
• "Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux." •



T  J'avais beau vouloir porter mes valises, Manon tenait absolument à me les prendre pour faire le boulot à ma place. Ne pouvant pas refuser j'acceptai enfin son sa volonté de vouloir garder mes affaires. Après ça, Manon me proposa d'aller me présenter, tout à coup, un sentiment d'inquiétude se mit à monter en moi, que devais-je faire ? Me présenter ? Mais où ça ? Ayant vu mon l'expression sur mon visage elle me proposa plutôt quelque chose d'autre " Au pire, on devrait d'abord poser tes bagages et on ira te présenter après ? Allez, c'est par là ! " Je fais un signe de la tête pour dire "oui" et nous voilà parti.

 Manon portait ma lourde valise derrière elle et n'avait pas l'air fatigué, sans même un signe d'effort. Elle me parler d'un air normal, en me présentant l'établissement. Allant un petit peu plus vite que moi j'avais comme l'impression de la ralentir. Elle s'arrêta brusquement " Ah excuse-moi. Je marche toujours très vite. Mais c'est vrai nous avons tous notre temps. " Je me sentais tellement honteuse de ralentir que je ne répondis rien et baissai la tête. Quelques minutes plus tard nous arrivâmes à l'entrée principale de cette académie prestigieuse. " Taadaaa ! C'est grand t'as vu ? On t'a déjà donné un numéro de chambre ? " J'observais encore les parois de l'établissement qui me donnaient l'impression de rêver. Après avoir repris mes esprits je répondis à Manon " Hum oui ! Je suis à la chambre numéro 7 ! " Manon me sourit avant de prendre une nouvelle direction, vers de grands escaliers. Après quelques marches Manon mit ma valise sur ta tête et montait alors les marches bien plus vite. Je la dévisagea avant de pousser un petit rire. " Excuse-moi, j'ai des méthodes un peu bizarre mais toujours efficace ! " Cette fille était vraiment extra !

Nous cherchions ma chambre quand Manon s'écria enfin de l'avoir trouvé " Tu as de la chance, elle est encore vide ! J'espère que tu te plairas ici ! " Elle était toujours polie et gentille, je ne savais pas vraiment comment m'y prendre. " Merci beaucoup ! ". Après avoir fait un petit tour de ma nouvelle demeure Manon demanda encore " Moi je partage ma chambre avec une marquise. Je ne sais jamais comment réagir avec elle. Mais dans l'ensemble, ça se passe bien. Tu es marquise toi aussi ? " Je me mis à rougir avant de répondre " Oh, je te comprends, moi je ne suis pas marquise mais prolétaire. J'ai réussi le test d'entrée et espère bien rendre ma famille fier. Alors moi aussi si j'étais avec une marquise je serai très gênée. De toute manière il va falloir que je m'y habitue ! " Lui souriant Manon reprit la parole " Ma chambre n'est pas très loin de la tienne, c'est la numéro 4. Passe me voir si tu te sens seule dans cette grande pièce rien que pour toi ! " C'était vraiment gentil de proposer quelque chose comme ça ! Elle m'invitait quand je le souhaitais ! " C'est adorable de ta part de me dire ça ! J'ai vraiment hâte de découvrir ton chez toi ! " A peine eu-je finis ma phrase que Manon me prit ma main avant de lancer " " Je suis vraiment contente de mettre fait une amie. " À cet instant mon coeur se mit à battre très vite, mes yeux devait lancer des étoiles, et mon sourire devait être immense. " Moi aussi je suis si heureuse de m'être fait une amie comme toi ! " Après ces quelques mots Manon pirouetta vers la porte et l'ouvrit " Tu viens ? On a toute l'école à visiter maintenant ! " Je m'empressa alors de la rejoindre, hâte de découvrir le reste de Nobilia et ses mystères, en compagnie d'une fille extra !


•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   Dim 9 Mar - 21:17

L'épreuve de l'administration

Chue est une prolétaire ! Comme elle ! C'était vraiment une bonne nouvelle. En plus d'être mignonne, elle était très aimable, bien qu'elle ne parlait pas beaucoup. Cela ne dérangeait absolument pas Manon qui avait assez de conversations et d'énergies pour deux personnes. " Moi aussi je suis si heureuse de m'être fait une amie comme toi ! " Les deux filles s'empressèrent de ressortir de la chambre et Manon bifurqua jusqu'à la chambre numéro quatre et posa sa main sur la poignet tout en déclarant très fort : " Je te présente ma chambre, viens-y quand tu voudras ! "  Seulement quand la jeune fille ouvrit la porte, celle-ci put y découvrir une scène... plutôt gênante. Deux jeunes gens amoureux étaient en train de s'embrasser. Sans aucune pudeur et en jetant un petit signe, Manon reprit son discours. " Ah ! Salut Aymeric ! Désolé Cierra ! " Puis elle la referma se tournant vers Chue. " C'est trop bête mais la marquise est souvent avec son copain en ce moment. Ils étaient mignons tu ne trouves pas ? " Avec un petit sourire, elle ajouta. " Je te la ferais visiter une prochaine fois ! "

Pour commencer officiellement la visite des lieux, Manon essaya, tout en prenant soin de marcher lentement, d'interroger sa nouvelle amie avec enthousiasme. " Dis-moi Chue, pourquoi tu es venue dans cette école ? " Les préoccupations et les ambitions des autres étaient une vraie passion pour elle. Quoi qu'elle lui annonce, elle allait l'écouter et chercher à comprendre ses motivations. Après tout, c'est son propre moteur à elle. Les autres ont sûrement eux aussi des objectifs. Alors qu'elles s'approchaient du parc. " J'adore ce parc. Il est unique je crois. Dans un style français et anglais mélangé. Ne m'en demande pas plus, j'te répète ce que j'ai compris. Mais quand il fait beau, beaucoup d'élèves aiment s'y prélasser. C'est un bon endroit pour faire des rencontres je pense. " Sans trop s'y attarder, parce qu'en ce début octobre, le temps pouvait changer du tout au tout, Manon changea de direction pour retourner dans le Grand Hall.

Alors que le hall commençait à se vider, Manon continua ses questions. " Tu as des frères et soeurs ? " Elle savait parfaitement qu'elle n'était pas très originale mais, elle commençait par les basiques. Du moins, elle espérait ne pas trop l'embêter avec ses questions. En arrivant près de l'accueil, Manon dit simplement, avec un petit sourire. " Moi j'ai quatre grands-frères. " Elle ne s'attarda pas car elle ouvrit bientôt la porte de l'administration. Sans vraiment consulter Chue, qui pourrait ne pas être très à son aise, elle toqua à la porte et attendit qu'on lui réponde. " Entré. " Manon ouvrit la porte mais laissa Chue passer en premier. " Chue vient d'arriver. Je l'ai accompagné jusqu'ici parce qu'elle ne savait pas où aller. " La dame qui avait un air plutôt sévère baissa ses lunettes et sourit. " Ce doit être mademoiselle Misaki ! Venez donc vous asseoir ! " Alors que Manon s'avançait elle aussi, elle fut reprise aussi sec. " Vous n'avez pas cours mademoiselle ? " L'espace d'un instant, elle perdit son sourire. " Non, madame. C'est pour ça que je me suis proposé pour l'accompagner. " Cela ne semblait pas être suffisant apparemment. " Ce n'est pas grave. Laissez-nous pour le moment. J'ai des questions à poser à mademoiselle Misaki. Mais vous pouvez l'attendre dehors. " Un peu honteuse, Manon détourna le regard. " D'accord. " Puis elle se tourna vers Chue, qui semblait tout aussi inquiète qu'elle. En levant son pouce, elle sourit de nouveau pour lui donner du courage. " Allez Chue, ça va bien se passer ! Je t'attends juste à côté. " Et sans rien ajouter, elle sortit de la pièce, laissant la nouvelle avec la secrétaire de l'administration qui n'avait pas l'air bien commode.

En l'attendant, Manon sortit son portable. Trois nouveaux messages. Décidément, elle n'avait pas encore pris le temps de le regarder ce matin ! Le premier était de sa mère, qui lui souhaitait une bonne journée. Les deux suivants étaient de son frère Cyril, le plus proche d'elle en terme d'âge. - C'trop nul c mon tour de m'occuper des courses... je sens que ce soir, ça s'ra pizza. - Ce petit mot lui redonna le sourire. Elle aimait tellement ses messages Ces frères lui manquaient terriblement. - Papa t'embrasse, il part travailler. - Un peu émue, elle s'empressa de répondre et celui-ci, qui n'avait pas cours ce matin, lui répondit du tac au tac. Après quelques messages et plusieurs sourires, Chue ressortit de la salle. Ce qui eut le mérite de la surprendre. En refermant son portable, elle s'empressa de détourner la conversation. " Tout s'est bien passé ? " Elle se leva et reprit les devants. " Par où veux-tu qu'on commence alors ? Attends j'ai une meilleure idée ! " En sortant de l'administration, elle lui adressa un petit clin d'oeil. " Avance, j'te suis. C'est toi qui mène la visite. "

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] ~ Une entrée en scène fracassante ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'entrée en scène d'une folle... [PV Musashi et Akito]
» [inscriptions jusqu'au 06/05/11] L'entrée en scène du premier Capitaine Corsaire
» L'entrée en scène du chef mécano. [PV Katharina.]
» Entrée en scène ! [Terminé]
» Une entrée fracassante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Le petit coin de détente :: Les archives :: Les vieux RPG :: RP abandonnés-