Partagez | .
 

 Un avenir qui se joue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rose VALENCE
avatar
Directrice
Sexe : Féminin
Messages : 648
Arrivé le : 14/10/2013

Personnage
- Age : 23 ans
- Logement : Appartement 01
- Parle en : #666633

MessageSujet: Un avenir qui se joue   Sam 8 Mar - 14:30

Il était plus de 18h00 quand Rose sorti de son bureau, pff elle détestait les journées comme cela. Surtout ce qui remettait en cause son établissement. Ces vieux c*n de nobles qui se croient tout permis. Certain parents sont fières de mettre leur enfants ici mais n’aimaient pas du tout, mais alors pas du tout de mettre des prolétaires avec des nobles. Certains pensaient que cela baissait le taux de réussite dans ce lycée. Mais ils avaient complètement tort. Jamais au grand jamais une personne pauvre ne ratait ces examens.

Elle se dirigea vers la salle de cours avec un papier en main, ce papier qui contenait l’avenir s’une jeune prolétaire. Elle lui avait donné rendez-vous dans la salle de son dernier cours. Normalement elle devait l’attendre. Elle se dirigea vers la salle du rendez-vous et ouvrit la porte. La jeune fille était assise à une table, Rose voulu savoir ce qu’elle faisait mais la jaune fille se tourna vers elle.

« Bonjour Mme DESCOMBRES, je vous ai donnez rendez-vous ici à cause d’une affaire assez surprenante. Un vicomte m’a téléphoné pour me signaler que vous avez triché. Enfin son fils vous a vu tricher. De ce fait ne pouvant pas laisser passer cela même si c’est des rumeurs, il en va de la réputation de mon établissement de ce fait, voici un test préparer par moi et approuvé par le vicomte. Si vous le réussissez à 80%, je préviendrai le vicomte et le jeune homme qui a menti ce fera punir d’une sanction. Si au contraire vous rater l’examen, je vous demanderai de quitter cet école. Maintenant ranger vos faire je ne veux voir qu’un crayon de papier et une gomme. »

Rose posa la feuille devant la jeune fille puis se dirigea vers le bureau et s’assis sur la chaise.

« Vous avez trente minutes, bien sûr vous devez rester quand je corrigerai cet examen. Avez-vous des questions ?»

Rose lui laissa un temps de réponse mais la jeune fille ne dit rien

« Bien l’examen commence maintenant »

Rose se détourna de la fille et regarda la classe, c’était une classe d’histoire. On pouvait voir d’ancienne carte de la France au temps de Louis XIV. Elle souffla en espérant que cette journée passe vite.

_________________
Avatar fait par Juliette  oh 
Revenir en haut Aller en bas
http://noble-academy.forumactif.fr
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   Dim 9 Mar - 14:15

Je suis arrivée un peu en avance exprès pour être sûre de ne pas être en retard. Je ne sais pas du tout pourquoi j'ai été convoquée par la directrice, et ça m'inquiètes un peu. Peut-être est-ce à propos du feu d'artifice? Mais si c'était le cas, Vadim aussi aurait été convoqué, non? C'est vraiment étrange, je ne sais pas que penser. Je suis assise à une table, ma trousse est encore posée dessus, et mon sac est appuyée contre un des pieds de ma chaise. Je suis un petit peu anxieuse, et secoue nerveusement ma jambe droite. Enfin, la porte s'ouvre sur la directrice. Je me tournes vers elle. Je reconnais son visage, et me souviens soudainement de la fois où j'ai accidentellement tâché son chemisier au centre commercial il y a quelque temps. Cette pensée me met vraiment mal à l'aise.


  « Bonjour Mme DESCOMBRES, je vous ai donnez rendez-vous ici à cause d’une affaire assez surprenante. Un vicomte m’a téléphoné pour me signaler que vous avez triché. Enfin son fils vous a vu tricher. De ce fait ne pouvant pas laisser passer cela même si c’est des rumeurs, il en va de la réputation de mon établissement de ce fait, voici un test préparer par moi et approuvé par le vicomte. Si vous le réussissez à 80%, je préviendrai le vicomte et le jeune homme qui a menti ce fera punir d’une sanction. Si au contraire vous rater l’examen, je vous demanderai de quitter cet école. Maintenant ranger vos faire je ne veux voir qu’un crayon de papier et une gomme. »


  Je pâlis. M'avoir vue tricher?! Mais c'est tout bonnement impossible puisque je n'ai pas triché! A ma connaissance je n'ai rien fait de mal à personne, alors qui donc peut vouloir salir ainsi mon honneur et ma réputation? Je suis furieuse! Folle de rage. Je sors de ma trousse une gomme et un crayon comme on vient de me le demander, les poses avec violence sur la table et range ma trousse dans mon sac. J'aimerais beaucoup savoir qui  est l'ordure qui ose ainsi cracher sur mon nom. J'espère bien que la sanction dont il écopera sera de taille. Je ne me laisserais pas faire, il en est tout simplement hors de question. Si à cause d'un mensonge pareil je me faisais renvoyer d'ici, je ne sais pas ce que je ferais, je ne veux pas partir, je ne veux pas rentrer chez moi, j'aurais trop peur là-bas, et puis je ne veux pas voir tout le monde me dévisager, non je ne veux pas.


  La directrice pose le sujet sur ma table, et va s'asseoir sur la chaise derrière le bureau. « Vous avez trente minutes, bien sûr vous devez rester quand je corrigerai cet examen. Avez-vous des questions ?» Je ne réponds pas. « Bien l’examen commence maintenant » Je commence la lecture du sujet. Les questions ne me paraissent extrêmement compliquées, mais je me creuse quand même un minimum les neurones pour trouver les réponses. Je suis tellement énervée que j'appuies comme une folle sur mon crayon de papier. Au bout d'un quart d'heure, je finis par la casser. J'interroge la directrice du regard et sors mon taille-crayon. Après utilisation, je le ranges dans ma trousse, et continue ce test. Je finis par arriver à la dernière question. Je me relis attentivement, pour éviter au maximum des erreurs inattention, ou encore des erreurs idiotes. Le temps est écoulé, je me lèves et pose ma feuille sur le bureau. Mon écriture apparaît en relief de l'autre côté de la feuille tellement j'ai appuyé fort sur mon crayon.


Je ne sais pas si je dois partir, rester, la directrice ne dit rien. Je reste devant le bureau, sans rien dire. Puis je finis par ouvrir la bouche. " Est-ce que vous croyez à ce mensonge?" Je n'arrive vraiment pas à voir qui pourrait bien me souhaiter du mal comme ça, je n'ai rien fait à personne! Et je n'ai pas triché, c'est totalement faux. J'espère que j'ai réussi ce test, si j'étais renvoyée, ce serait une catastrophe!
Revenir en haut Aller en bas
Rose VALENCE
avatar
Directrice
Sexe : Féminin
Messages : 648
Arrivé le : 14/10/2013

Personnage
- Age : 23 ans
- Logement : Appartement 01
- Parle en : #666633

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   Dim 6 Avr - 18:44

Je regardais cette jeune fille qui lisait le sujet, J'espérais que la jeune fille gagnerait pour montrer à ces riches nobles qu'elle n'avait pas triché. Enfin bref, je m'assis sur la chaise devant le bureau, j'avais emmené aussi des dossiers pour m'occuper. J'en ouvris et je commençais à les lires, je pris le premier, il parlait de nouveau de Vadim, ce garçon s'était encore bagarré avec un noble, il ne pouvait jamais arrêter ces bagarres, fallait toujours qu'il cherche des ennuis à l'administration. Je me suis détourné de ma lecture quand j'entendis quelque chose craqué. Je levai la tête et je vis que la mine de crayon, de la jeune fille, était cassée. Je vis aussi sur son visage qu'il n'était pas serein, j'aperçus son regard qui brulait de colère. Ces yeux verts montraient des flammes, je n'avais jamais vu cela.

Je ne m'occupais pas plus d'elle et je me contrai de nouveau sur mes dossiers. Cela disait qu'il s'était bagarré au gymnase. Mais quelles étaient les raisons de cette bagarre, je me le demande rien, car on ne sait pas plus que cela. J'entendis une chaise grincer, je levai ma tête et aperçu la jeune fille qui posa le fameux test sur le bureau.

Je pris la copie, un stylo rouge qui était dans une boite à stylo et je corrigeai les premières questions, la troisième question avait une réponse fausse ce n'était pas Louis XIV, mais Louis XV. " Est-ce que vous croyez à ce mensonge?" Je levais ma tête de sa copie et je la regarde intensément. « Que je le crois ou pas, cela ne change rien à l'affaire. » Je déposais mon stylo rouge « La personne en question a téléphoné au conseil, ce conseil s'il est à l'unanimité, comme ici peut tout faire, en général, il ne s'accorde pas, mais pour la réputation du lycée, ils peuvent déplacer une montagne »

Je pris le stylo et je me concentrai sur le devoir. « Je ne sais pas pourquoi c'est vous, donc es ce que vous avez fait quelque chose ou est-ce que vous avez des amis qui ont fait quelque chose ? » J'avais corrigé les dix premières questions sur les cinquante et elle n'avait qu'une seule réponse fausse, donc à mon avis, elle avait sa place à Nobilia, enfin on verra au fil du test.

_________________
Avatar fait par Juliette  oh 


Dernière édition par Rose VALENCE le Mer 9 Avr - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://noble-academy.forumactif.fr
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   Mer 9 Avr - 14:13

Elle a commencé à corriger ma copie, mon cœur accélère. « Que je le crois ou pas, cela ne change rien à l'affaire. » Je vois. Je vois, je vois, je vois. Cette colère bouillante est toujours bien présente en moi. « La personne en question a téléphoné au conseil, ce conseil s'il est à l'unanimité, comme ici peut tout faire, en général, il ne s'accorde pas, mais pour la réputation du lycée, ils peuvent déplacer une montagne » Je bouillonne intérieurement. Je me demande vraiment qui a bien pu vouloir salir mon nom ainsi. J'enrage.

La directrice est concentrée sur ma copie. Ma gorge se noue. Si j'ai échoué, je ne sais vraiment pas comment je pourrais le surmonter, jamais je n'ai triché, jamais. « Je ne sais pas pourquoi c'est vous, donc es ce que vous avez fait quelque chose ou est-ce que vous avez des amis qui ont fait quelque chose ? » Je fronce les sourcils. Pour ma part je n'ai rien fait. Mais Vadim a un peu tendance à avoir le coup de poing facile... Non? Mais j'ai du mal à voir en quoi quelque chose qui se serait passé entre Vadim et quelqu'un d'autre pourrait avoir des répercussions sur moi? A moins que la personne en question sache que nous sommes amis, et se serve de ça pour se venger de façon plus perfide et sournoise?

" Un... Un de mes amis en vient facilement aux poings... Il a... Sans doute des ennemis? Peut-être que... " J'ai du mal à exprimer ce que je pense. Elle est toujours en train de corriger ma copie. Je tords nerveusement mes mains. Je suis plus furieuse que je ne l'ai sans doute jamais été. Mes pensées s'emmêlent et se heurtent, ce n'est plus qu'un fouillis de colère. Je n'arrive pas à concevoir que je puisse être renvoyée de Nobilia si mon résultat à cette épreuve n'est pas assez bon. Mes idées s'entrechoquent. C'est ridicule... On se croirait presque dans Harry Potter, avec ces prétendus sangs-purs qui rejettent et maltraitent les "sangs de bourbe"... Et les sangs-mêlés qui ne disent rien... J'essaie de penser à autre chose, de ne pas me laisser submerger par ma fureur, seulement j'ai envie de hurler, de me défendre, de crier que je n'ai jamais triché, seulement cela serait inutile. Je me tais, plutôt que de commettre la grosse erreur que ce serait que de m'énerver. Cependant je suppose qu'il est impossible que la directrice ne remarque pas que je suis totalement enragée.

Je regarde avec appréhension le stylo de la directrice, glissant sur le papier lorsqu'elle corrige quelque chose. Je n'ai qu'une envie, que ce cauchemar s'arrête. En cet instant, je me demande vraiment qui est la personne qui a osé prétendre une telle chose sur mon compte. Je sais qu'il est inutile que je pose la question à la directrice, il me parait peu probable qu'elle me donne le nom du coupable, du moins tant qu'elle n'aura pas finit de corriger ma copie. Alors je reste silencieuse. Silencieuse mais en colère, et angoissée.
Revenir en haut Aller en bas
Rose VALENCE
avatar
Directrice
Sexe : Féminin
Messages : 648
Arrivé le : 14/10/2013

Personnage
- Age : 23 ans
- Logement : Appartement 01
- Parle en : #666633

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   Mer 23 Avr - 22:05

" Un... Un de mes amis en vient facilement aux poings... Il a... Sans doute des ennemis? Peut-être que... " La jeune fille était vraiment stressée. Je jetais quelque coup d'œil vers elle. On pouvait dire qu'elle contenait vraiment sa rage, car les yeux reflétaient sa peur, mais aussi une rage sans nom. Je ne disais rien, car je devais avant tout finir de corriger avant le couvre-feu du lycée. Pour que la petite ne reçoive pas des heures de colle. Pendant au moins quinze minutes un silence total était dans la pièce. Seul le bruit de mon stylo rouge était là avec une ou de bouche avant l'hiver de décembre.

Je posais mon stylo quand j'avais fini et le résultat était la devant moi. Je regardais la jeune fille surement, elle devait attendre le résultat avec angoisse et peur de partir. « Bon, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps » Je mis mes mains l'une contre l'autre. « Vous avez 81% de la note, donc vous restez à Nobilia » Je la regardais dans les yeux. « Bon maintenant discutons, je pense que c'est votre ami qui a engendré ce malentendu, il a dû se battre contre le fils de l'homme en question qui m'a demander ce test et pour se venger, il s'en ai pris à vous comme vous être prolétaire et que vous recevez une bourse subventionner par les bourgeois. »

Je n'allais pas lui demander d'arrêter son amitié avec le jeune homme. Une amitié doit rester solide et ne doit pas être brisée surtout pour une raison absurde. « Vous devez en discuter avec votre ami, pour qu'il arrête de se battre, si vous voulez, je peux en discuter avec lui » Je mis l'examen dans une pochette et rangeai les dossiers. « Pouvez-vous me donner le nom de votre ami, s'il vous plait. Je vais essayer de discuter avec lui » J'espère qu'elle me le donne quoique s'il se bagarre, il doit faire partie de mes dossiers « Ne vous inquiétez pas, je ne lui ferais pas de mal. Je voudrai juste discuter avec lui. » Je devais rajouter une couche pour qu'elle se confie un peu à moi et que je discute avec la personne qui se bat en ne pensant pas à son entourage.

_________________
Avatar fait par Juliette  oh 
Revenir en haut Aller en bas
http://noble-academy.forumactif.fr
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   Ven 25 Avr - 12:00

La directrice finit par poser son stylo. « Bon, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps » Je déglutis difficilement SI jamais je suis renvoyée? Je n'ose pas l'imaginer... La directrice joint ses deux mains et annonce: « Vous avez 81% de la note, donc vous restez à Nobilia » je me retiens de pousser un soupir de soulagement. Il me faut à tout prix garder un minimum de tenue. Toutefois, je suis soulagée à un point inimaginable. Cependant je suis toujours dans une colère noire, et tiens absolument à découvrir qui est l'ordure qui a osé prétendre que j'ai triché.

La directrice plante son regard dans le mien, ce qui a pour effet de me mettre légèrement mal à l'aise. « Bon maintenant discutons, je pense que c'est votre ami qui a engendré ce malentendu, il a dû se battre contre le fils de l'homme en question qui m'a demander ce test et pour se venger, il s'en ai pris à vous comme vous être prolétaire et que vous recevez une bourse subventionner par les bourgeois. » Cette hypothèse me parait plausible... Et me donne une envie encore plus furieuse de savoir qui est ce fameux vicomte ayant fait une fausse dénonciation à mon sujet. Parce que certes, Vadim a une fâcheuse tendance à aimer la bagarre, mais en règle générale, je pense pouvoir dire que  ce n'est pas son genre de se battre sans raison. Ce vicomte dont la directrice a tu le nom doit donc avoir cherché un minimum les ennuis.  « Pouvez-vous me donner le nom de votre ami, s'il vous plait. Je vais essayer de discuter avec lui » Que... Quoi?  Je ne crois pas, non. Ah ça non, certainement pas. « Ne vous inquiétez pas, je ne lui ferais pas de mal. Je voudrai juste discuter avec lui. » Je fronce les sourcils, parfaitement réticente. J'avoue que je ne le sens pas trop, sur ce coup-là. Parce que si jamais discuter avec lui signifie pour elle le réprimander et le gaver d'heures de colle, je ne suis pas vraiment favorable à l'idée d'attirer Vadim là-dedans.


Un gros silence s'installe. La directrice semble attendre ma réponse, et me regarde toujours droit dans les yeux. J'ai bel et bien l'impression qu'elle ne lâchera pas le morceaux aussi facilement. Je me demande bien ce qui a pu engendrer une histoire prenant une telle envergure. Et surtout, qui est ce vicomte qui semble vouloir me nuire! Je suis en colère. Vraiment en colère. Je regarde la directrice, en me demandant quelle est la bonne décision à prendre. J'hésite vraiment. " Mais... Vous ne le punirez-pas, n'est-ce pas? " Je ne veux vraiment pas que cela fasse empirer toute cette histoire, j'ai un peu peur de ce que cela pourrait engendrer. " Ça ne lui causera pas d'ennuis, hein? " Je ne suis absolument pas confiante, tout cela ne me dit rien qui vaille. Je suis un peu inquiète à présent, en plus d'être folle de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un avenir qui se joue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un avenir qui se joue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un passé & un avenir, tout ce joue ici. [Libre]
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Nobilia :: L'aile du savoir :: Salles de cours-