Partagez | .
 

 PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Mer 12 Mar - 17:41

Aujourd'hui, il fait franchement pas beau. Il ne pleut pas, du moins pour le moment, mais le ciel est couvert de nuages noirs des plus menaçants. Il doit être entre quinze heures et quinze heures trente, je n'ai pas ma montre sur moi. Après avoir passé un peu de temps à la bibliothèque, je retourne dans ma chambre. On m'a récemment dit qu'une nouvelle devait arriver aujourd'hui, et qu'elle partagerait ma chambre, je n'e l'ai pas encore vue, peut-être qu'elle sera là?

  Je montes l'escalier, un peu pressée, je me suis rappelée il y a une dizaine de minutes que j'avais oublier de faire un des exercices de français à faire pour demain. Cela ne me prendra pas beaucoup de temps, mais je préfères m'y mettre tout de suite pour ne pas perdre de temps et en être débarrassée, ensuite, j'aurais mon après-midi pour moi.  Je gambades un petit peu n'importe comment dans les escaliers, presque en train de courir, et je finis par manquer de chuter, ce qui a le mérite de me calmer instantanément. J'ai déjà eu ma dose de sensations fortes pour un bon moment... J'ouvres la porte, et entres dans la chambre. Je la refermes derrière moi, et poses mon sac par terre, lorsque j’aperçois une forme avachie sur un lit. Une fille aux cheveux d'un bleu assez voyant est littéralement écroulée de sommeil, et elle ronfle comme un porc, très, très bruyamment. Cela doit sans doute être la nouvelle! Ses ronflement se poursuivent inlassablement, c'est d'une élégance et d'un raffinement qui atteint des sommets!♥ Je la regardes encore un instant, puis, incapable de me retenir, j'éclates d'un rire bruyant et irrépressible.

En voyant la fille se réveiller en sursaut, l'air surprise, et totalement paniquée, je me mets à rire de plus belle, c'est un véritable fou rire, je ne peux plus m'arrêter, des larmes de rires me montent aux yeux, je dois être toute rouge! Enfin, en même temps, comment voulez-vous que je réagisses devant des ronflements aussi monstrueux!

J'essaie de revenir à moi, de stopper ce fou-rire. Je respire un grand coup, fermes les yeux, puis réussis à retrouver un peu mes esprits.

"Je suis Lana. Et toi?" Mieux vaut tout de même paraître un minimum sympathique, parce que me moquer d'elle, même gentiment dès notre première rencontre n'est pas spécialement indiqué, j'espère qu'elle ne l'aura pas mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Jeu 13 Mar - 18:30

Quel temps pourrit… Je ne suis arrivée que depuis ce matin et il pleut déjà. Je sens que je ne vais pas beaucoup aimer ce pays si cela commence comme cela. Il n’y avait rien à faire ici. Bénédicte est repartie je ne sais où et donc, je suis seule dans ma chambre. Les affaires son convenablement rangées, mes cigarettes dans ma poche (j’en ai d’ailleurs même fumé deux en une heure), et les mangas sous le lit. J’en ai déjà lus un tout à l’heure. Il faut que j’y aille doucement sinon, je les aurais tous fini avant de recevoir le prochain tome de Society Chronicle, mon manga préférer qui compte les aventures d’un couple yuri.

Je ne m’en étais pas rendue compte, mais le trajet m’avait exténuée. Après tout, j’avais pas mal conduit tout du long et ça m’avait épuisée. Je ne m’en rendis compte qu’une fois que j’étais tombée sur le lit, ni trop mou, ni trop dur, sur ces draps doux et cet oreiller moelleux. Juste le temps de déboutonner mon pantalon pour libérer mon petit ventre ainsi que ma chemise pour libérer mon imposante poitrine et, dans un long soupir d’aise, je pus enfin souffler un bon coup.

« Oh le rêve…  Manques plus qu’une femme sexy à mes côtés et je suis au paradis ♥ »

… aucun commentaire, j’étais fatiguée. Mais, c’est vrai que j’étais vraiment bien dans ce lit. Ils ne se moquaient pas de nous. A peine ais-je fermé les yeux que le sommeil m’emporta. Dans mes rêves, je rencontrais une beauté brune aux yeux bridées qui venait m’embrassée. Je pense, mais je ne suis pas sûr, que ce fût Nozomi avec quelques années de plus.  Nous étions sur une plage vide, toutes seules, en petite tenue. On se regardait timidement. Doucement elle se pencha sur moi pour venir me murmurer quelque chose à l’oreille… mais ce fut un rire cinglant que j’entendis. Un rire qui me sortit de force de mon sommeil.

Bon, je vais me montrer honnête avec vous. J’ai toujours rêvée un jour m’éveiller avec une jolie rousse au pied de mon lit. Mais pas comme cela. Elle m’avait sorti du sommeil en éclatant littéralement de rire. Un petit peu à l’ouest, je dois le reconnaitre, j’observais la pièce autour de moi, cherchant quelque chose de drôle… Mais rien. Pourtant, elle était vraiment morte de rire au point d’en pleurer ! Je la regardais alors comme-ci un troisième œil venait de lui pousser sur le front… Ou j’ai loupé quelque chose ou une vraie folle vient d’entrer dans la pièce. Elle se présenta alors, essayant de se calmer. Lana ? C’est peu commun ça comme nom. Mais ça reste mignon.

« Ähm (Euh en allemand)… Moi c’est Alice. Enchantée… de… faire… ta… connaissance… »


Ma voix chuta en fin de phrase. Alors que je reprenais mes esprits après ce réveil soudain, c’est là que je me rendis compte que j’étais face à une vraie beauté. Déjà ses cheveux roux, magnifiques, ses yeux verts et ce petit corps à croqué ♥. Enfin, elle semble quand même un peu jeune pour moi, mais, elle avait déjà des formes magnifiques… Mince ! C’est alors que je me suis rendu compte que j’étais en train de la relooker d’une manière vraiment, mais alors, vraiment pas discrète. Je me secouai alors la tête et tenta alors d’aborder un autre sujet en espérant que cette nouvelle rencontre n’ait pas trop remarqué que je m’intéressais déjà à elle… Hey, je ne suis pas une coureuse de jupons non ! Ce n’est pas de ma faute s’il y a tant de jolies filles dans cette école. Bref, pour lui parler, je fis de mon mieux pour lui sourire même-ci, à présent, j’avais l’air plus gênée qu’autre chose :

« Ähm, tu dors dans cette chambre aussi ? Tu es en quelle année ?»

Question maladroite, je sais mais bon, c’est la première fois que je partage ma chambre avec quelqu’un. A ce moment-là, j’espérais de tout cœur que ce n’était pas une princesse de gala. Malgré sa beauté, si c’était le cas, elle pourrait rapidement m’énervée et me faire sortir de mes gonds. Enfin, croisons les doigts !

« D’ailleurs, pourquoi étais-tu morte de rire à l’instant ? Tu sais que j’ai faillis avoir une crise cardiaque ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Ven 14 Mar - 19:55

« Ähm… Moi c’est Alice. Enchantée… de… faire… ta… connaissance… » Elle me parait vraiment à l'ouest à ce moment là, j'essaie de me maîtriser pour essayer de ne pas me remettre à rire. Soudainement, je la sens commencer à m'observer, je détournes les yeux, essayant de ne pas rougir, je déteste qu'on me dévisage. Cela me donne toujours l'impression d'être comme mise à nue, en position de faiblesse, transpercée par le regard des gens.  Puis elle secoue légèrement la tête, se mettant à sourire, l'air légèrement gênée. « Ähm, tu dors dans cette chambre aussi ? Tu es en quelle année ?» J'essaie de lui sourire, autant essayer d'être un minimum sociable, non? " Oui, je dors dors dans cette chambre. Je suis en seconde, et toi? " La couleur de ses cheveux m'intrigue. Bleu.. C'est un bleu assez... bleu. Logique. C'est une couleur assez captivante, et relativement originale. « D’ailleurs, pourquoi étais-tu morte de rire à l’instant ? Tu sais que j’ai faillis avoir une crise cardiaque ! » J'arbores à présent un petit sourire malicieux. Je réprimes un nouvel éclat de rire. Cette fille est vraiment comique, là tout de suite maintenant, elle m'a l'air marrante, j'aime bien les gens marrants, moi! " Euuuh... Bah en fait c'est que... Sans vouloir être désagréable... Tu ronflais comme un porc! "

  A mon tour je l'observes un instant. En fait, je réalises que ses vêtements sont un peu déboutonnés de partout. Elle a l'air de s'être vraiment mise à l'aise pour dormir! J'espère juste qu'elle ne ronflera pas autant la nuit? Enfin, dans le pire des cas, j'ai des bouchons d'oreilles. Et puis ce n'est pas de sa faute, on ne fait pas exprès de ronfler, non?

" Si tu aimes le chocolat, je te proposes de faire connaissance autour d'une tablette! " Je sors quelques plaquettes de mon tiroir de table de nuit. J'ai tout un stock. " Alors, j'ai: noir nature, noir à l'orange, extra-noir, et noir aux amandes. C'est comme tu préfères! ♥ " Dès qu'il y a du chocolat, je suis moins timide, c'est un peu bizarre mais c'est comme ça. Je m'assois en tailleur sur mon lit, chocolat en éventail dans les mains. Elle fait son choix, et je range les deux autres tablettes, avant de casser celle qui reste en carrés que je pose sur l'emballage. Par contre, j'ai déjà fait un gros effort pour essayer de ne pas faire ma timide, donc je lui laisse l'honneur d'entamer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Lun 17 Mar - 0:01

Ma réaction de tout à l’heure semble l’avoir quelque peu gênée, la pauvre… Si elle savait que j’avais des vues sur les jolies femmes, elle se ferait surement du souci que de partager sa chambre avec une folle comme moi. Quoi que… je ne la connais pas encore. Mais, elle n’a rien d’une lesbienne ni d’une perverse. Enfin bref, j’appris par la suite donc qu’elle était en seconde et qu’on allait, en effet, partagé la même chambre. Aaaah ! Ça me fait vraiment plaisir tout ça ! Dommage qu’elle soit aussi jeune.

Grrr, faut que j’arrête de la mâter moi. Surtout qu’elle allait finalement m’expliqué pourquoi elle était morte de rire à l’instant. Enfin… j’ai surtout l’impression que le simple fait de lui demander allait la faire éclater de rire à nouveau. C’est alors qu’elle m’expliqua que je ronflais comme un porc… et là, je sentis mes joues flamber de honte et je ne pus m’empêché de détourné le regard. Oh vraiment… Alors comme ça je ronfle ? Je ne savais même pas. A ça, c’est problématique. D’une, pour mes camarades de chambre, et de deux bah… ce n’est vraiment pas sexy une fille qui ronfle, vous n’êtes pas d’accords ?

Enfin, au moins, elle avait bien rie. C’était ce qu’il fallait prendre en compte. En tout cas, je ne savais vraiment pas quoi répondre à cela. A vrai dire, j’étais un peu gênée. Certes, j’aime les femmes, mais pour rien au monde je voulais ressembler à un homme hors là les ronflements, j’ai envie de dire que c’est purement masculin… enfin bref.

Elle me proposa alors de faire connaissance autour d’une tablette de chocolat… Faire connaissance autour d’une tablette de chocolat ? C’est bien la première fois que l’on me propose cela ! Enfin, je ne vais pas m’en peindre, j’adore ça ! Surtout le chocolat noir intense, lorsque c’est bien amer, j’adoooore. Elle me sortit alors son stock et, miracle ! De l’extra noir, mon préféré !

« Oh ! C’est vraiment sympa de ta part… Je prendrais l’extra noir, merci ! »

Je me redressai en restant quelque peu débraillée. Après tout, je me sentais à l’aise ainsi et puis, nous étions entre filles non ? On ne voyait que légèrement mon soutient gorge blanc et très légèrement ma culotte blanche. Aujourd’hui, j’ai optée pour la tenue typée « petite innocente ». ça passe toujours inaperçu. Après m’être levée en tenant tout de même mon pantalon par sécurité pour pas qu’il ne tombe, j’allai m’installer en face de ma voisine de lit et prit un carré que je glissai doucement dans ma bouche et que je laissai fondre sous ma langue. Huum… Je fermai un instant les yeux le temps de profiter du délice que procurait cette sensation d’amertume de la part du petit carré de chocolat dans ma bouche avant de finalement le croquer et l’avaler.

« Toujours aussi bon… Si je pouvais, je fumerais bien une petite Malboro avec cela. Le chocolat noir avec une bonne cigarette, ça rends vraiment bien. Mais bon, déjà que c’est censé être interdis dans les dortoirs, je ne veux pas t’importuner un peu plus. »

Je me permis alors de m’allonger légèrement sur son lit, faisant un peu comme chez moi, et lui sourit doucement en observant l’intérieur du dortoir. Elle semblait quelque peu timide. Heureusement pour elle, je suis une grande bavarde… même-ci je ne parle jamais de choses très intéressantes mais ce n’est rien, faut pas le dire !

« J’ai déjà rencontré Bénédicte avec qui on partage la chambre. Une fille vraiment cool et toi, tu m’as l’air super sympa. Je sens que l’on va bien s’entendre tous ensembles. N’hésites pas à le dire par contre si j’ai un comportement un peu déplacé. Faut dire que je n’ai pas vraiment l’habitude de vivre en communauté et encore moins de dormir dans la même chambre que d’autres filles… et… » Je marqua une pause avant de dire, gênée. « … désolé pour les ronflements. Je ne savais pas moi-même que je ronflais avant aujourd’hui. Au moins, ça m’aura permis de te donner le sourire. »

Je sais ce que vous pensez… Niveau drague, on ne fait pas pire… Mais bon, je n’ai jamais été douée à cela. En tout cas, Lana semblait vraiment sympathique et, quitte à dormir avec elle, autant bien nous entendre et faire un maximum connaissance. J’afficha alors mon plus beau sourire et lui demanda :

« Je vais sans doute te paraitre curieuse mais, dis-moi, d’où tu viens et pourquoi tu es venue ici ? J’aime entendre les histoires des autres. C’est toujours intéressant. »

Oh que oui, j’avais hâte. En tout cas, j’en profitai pour piquer un second chocolat en attendant sa réponse tout en espérant qu’elle ne prenne pas mal mon envie de faire connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Lun 17 Mar - 19:54

Elle a l'air soudainement gênée en apprenant qu'elle ronflait: elle rougit et détourne brièvement le regard. Zut. je ne voulais pas la mettre mal à l'aise, moi! Elle accepte mon chocolat, et choisit l'extra-noir. Elle a bon goût. Elle s'assoit en face de moi sur le lit, et croques dans un carré. Je l'imite, et savoure ce petit bijou gustatif. « Toujours aussi bon… Si je pouvais, je fumerais bien une petite Malboro avec cela. Le chocolat noir avec une bonne cigarette, ça rends vraiment bien. Mais bon, déjà que c’est censé être interdis dans les dortoirs, je ne veux pas t’importuner un peu plus. » Aoutch. Par contre, la cigarette, c'est bien quelque chose dont je ne peux pas souffrir l'odeur. Quand j'étais toute petite, pas plus de trois ou quatre ans, mon père fumait, mais il a finit par arrêter, parce que je le repoussais en pleurant quand il sentait trop la fumée. Comme quoi, les caprices d'enfants n'ont pas toujours que du négatif...

Alice se met à l'aise et s'allonge à moitié sur le lit. Cela me met à l'aise aussi de la voir à l'aise. « J’ai déjà rencontré Bénédicte avec qui on partage la chambre. Une fille vraiment cool et toi, tu m’as l’air super sympa. Je sens que l’on va bien s’entendre tous ensembles. N’hésites pas à le dire par contre si j’ai un comportement un peu déplacé. Faut dire que je n’ai pas vraiment l’habitude de vivre en communauté et encore moins de dormir dans la même chambre que d’autres filles… et… » Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir cette fameuse Bénédicte. J'espère que ce qu'Alice dit là est vrai. « … désolé pour les ronflements. Je ne savais pas moi-même que je ronflais avant aujourd’hui. Au moins, ça m’aura permis de te donner le sourire. » Je souris à nouveau, au bord du rire. Quoi? Quoi encore? C'est interdit de rire pour rien? Non, vous me rassurez. Bref. " Ne t'inquiètes pas. Je dors déjà très mal, ce ne sont pas de petits ronflements qui m'empêcheront de dormir! ♫ " Elle a l'air toute gentille, cette Alice! Elle affiche un grand sourire et me pose une question.


« Je vais sans doute te paraitre curieuse mais, dis-moi, d’où tu viens et pourquoi tu es venue ici ? J’aime entendre les histoires des autres. C’est toujours intéressant. » Mon sourire se décompose peu à peu. " Je viens de Bretagne... " Je baisse un peu la tête, toute ma gaieté insouciante vient de s'évaporer. Je me prends une grande claque. Pourquoi es-tu venue ici... Pourquoi? Pour être loin. Loin de lui. Mais pas assez visiblement. Trop loin d'eux, trop près de lui. ici? ici? ici... ici... ici! Ici il est venu, ici, oui, ici. Ici, ses mots m'ont suivie. Ma belle flamboyante... Je tente de chasser ces pensées en prenant une poignée de carrés de chocolat. Je t'y poursuivrais jusqu'à satiété. Mais ta gu*ule, Alex, fous moi la paix, put*in! J'en ai assez! Mais ma faim de toi est insatiable J'ai envie de vomir. Cette lettre me hante. Je sais que je suis hors de danger, qu'il est derrière les barreaux, que je suis en sécurité, je ne suis plus seule, Vadim est là, je sais que je peux compter sur lui, il me redonne le sourire, me redonne goût à la vie, et pourtant, les mots répugnants de cette lettre immonde me hantent l'esprit. chère Proie... Les mains de ce monstre m'étranglant me poursuivent dans mon sommeil, tout comme ces mots, les mots de cette lettre, ils dansent une macabre farandole dans mon esprit... meurtre tendre, meurtre fou, meurtre atroce Et voilà que ces mots de provenance inconnue qui paradaient dans mon esprit lorsque j'étais avec Vadim à la cafétéria l'autre fois resurgissent. Overdose. C'est l'overdose. Je suis ridicule, je suis en sécurité ici, il est en prison, j'ai rencontré Vadim, quelqu'un de formidable, un véritable ami, et pourtant je bloques encore, incapable de passer au dessus de ces mots qui me donnent la nausée! Mais ma faim de toi est insatiable... J'essaie de me reprendre, de réussir à faire face la tête haute, de ne pas dévoiler mes faiblesses à Alice, qui est là, devant moi, qui doit se demander ce qui m'arrive, seulement là, je ne peux pas. J'avais quelques temps réussi à oublier cette lettre, mais plus Alex et les événements récents se sont éloignés, plus les mots se sont sournoisement rapprochés de moi. Il avait tout prévu. J'en suis certaine.


Là, tout de suite maintenant, j'ai envie de me taper la tête contre le mur, pour en chasser ces phrases indésirables. J'aimerais bien que Vadim soit là, pour que je puisses l'ébouriffer, qu'il me gronde, rien que sa présence arrive à me faire voir tout en rose! Cela faisait vraiment longtemps que je n'étais pas sentie mal comme ça. J'ai vraiment envie de faire un câlin à quelqu'un, mais se jeter dans les bras d'une presque inconnue sans crier gare, ce n'est peut être pas très convenable... oh et puis zut, hein! C'est une fille, il n'y aura donc aucune ambiguïté à voir là dedans! Non mais! Je me redresse donc et m'avance vers elle, la serrant dans mes bras, comme si elle état une énorme peluche. J'espère que je ne lui coupe pas trop le souffle,et qu'elle n'est pas trop effrayée, ça serait dommage. Mais ça soulage tout de même beaucoup, un bon gros calinou!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Mer 26 Mar - 5:52

Je m’en doutais… Rien qu’à voir sa tête, elle n’aimait pas l’odeur de la cigarette. Tant pis, j’ai un stock de sucette prévue pour ! Ce qui est dommage, c’est qu’il me sera difficile de me tenir en sa compagnie sans l’importuner. Pas de ma faute si je suis accroc et que fumer, c’est si bon quand même… Par contre, ma phrase qui était faite un petit peu pour la draguée n’eut pas du tout l’effet désirer. Pour un peu, je la faisais encore marrer ! J’espère qu’au moins, cela la fait rire en bien et qu’elle ne se moque pas de moi. Honnêtement, je ne pense pas. Elle me répondit alors qu’elle dormait déjà très mal et que cela ne changerait pratiquement rien en ce qui la concerne. On va dire que cela me rassure sans me rassurer. La pauvre… Je dors bien en général donc je ne sais pas trop ce que ça fait de mal dormir. En tout cas, ça doit être tout sauf plaisant. Il faudrait que je fasse attention à l’avenir et essayé d’éviter de ronfler… Humph… ça va être compliqué tout cela.

La réaction de ma voisine de lit changea du tout au tout lorsque je me montrai quelque peu plus curieuse… D’abords, elle avait perdu son si beau sourire qui illuminait son visage avant que ce dernier ne sombre dans l’obscurité. Es que j’ai dit quelque chose que j’aurais dut taire ?... Probablement. Mais je ne pense pas pour autant que ce soit lier à moi, mais au pourquoi elle est là. Elle était tétanisée, comme-ci elle était en train de faire face à un fantôme des plus horribles.

Il ne me fallut que peu de temps pour me rendre compte qu’il se passait quelque chose de pas très catholique dans sa tête. Je me redressai alors et hésita un instant à lui prendre la main, espérant la calmer… Mais, lui prendre la main serrait quelque peu ambigu, il faut dire ce qui est. Alors, je posai doucement ma main sur son épaule tout en la regardant, visiblement inquiète.

« Hey… ça va aller ? Désolé si j’ai dit quelque chose que je n’aurais pas dut… »

J’eus à peine le temps de terminer ma phrase qu’elle se tourna vers moi et me prit dans ses bras en me serrant très fort, un peu comme une fillette qui sert très fortement sa peluche après un horrible cauchemar en espérant que cette simple étreinte suffira à faire fuir les vilains fantômes qui ont osé s’en prendre à elle. Evidemment, la réaction chez moi fut instantanée… Mes joues se mirent à rougir rapidement et je mis un petit instant avant de savoir quoi faire. Un petit peu gênée, mais pas non plus mécontente de cette étreinte, je l’enlaçai doucement de mes bras à mon tour. Je ne sais pas ce qui lui fait peur dans son passé, mais une chose est sure, ce n’est pas quelque chose de banal. Cela se récent lorsqu’une fille fait tellement part de sa détresse aux autres. Doucement alors, je lui caressais le dos de manière réconfortante tout en la berçant légèrement en espérant l’aider à se calmer. A voix basse, je murmurai alors à son oreille :

« Hey… Calmes toi. Je suis là, nous ne sommes que toutes les deux. Tu n’as pas à avoir peur et puis… si tu te trouvais en danger, tu peux compter sur moi pour te protégé. »

Peu m’importait l’origine de ses peurs. Si je la laissais tombé, ma conscience en prendrait un coup et ce n’est pas trop mon genre de laisser une si belle et si charmante jeune femme dans le besoin. Elle est encore jeune et, par expérience, je sais que la vie est loin d’être simple à cet âge-là. Ainsi, je la gardais doucement dans mes bras en la cajolant tendrement.

Après un long moment de câlin et de tendresse, j’eus la curieuse envie de lui faire un baiser… Sur la joue hein ? Mais bon, je la connais à peine et cela pourrait sembler déplacer de la part d’une femme qui aime les femmes… Mais est-elle obligée de savoir que je suis lesbienne après tout ? Je ne lui en ais guère fait par et puis, un bon bisou d’amitié, ça fait toujours repartir du bon pied ! Finalement, je m’exécutai et, doucement, je déposai un doux baiser sur sa joue. Nyuuuuh ! Et elle a la peau douce en plus ! Zut mais ce n’est pas le moment de penser à cela. Délicatement je pris alors un carré de chocolat noir et le tendit prêt de sa bouche. Il est bien reconnu après tout que le cacao c’est bon pour le moral non ?

« Aller, ne penses plus à tes soucis. Profites de l’instant présent en priorité. »

Je lui souriais doucement, avec tendresse. Cela faisait bien longtemps que je n’ai pas été si tendre avec quelqu’un. Cela me rappelait l’époque avec Nozomi… Cette femme qui est partie et qui ne reviendra jamais de son pays lointain. Rien que de l’imaginer nue dans les bras de cet homme, je ne supporte pas. Le regard dans le vide, repensant à nos moments de tendresse comme celui que j’étais en train de partager avec Lana en se moment même, m’obligea à laisser une larme de nostalgie tomber de mon œil et glisser sur ma joue… Mais de quoi j’ai l’air là ?! Lorsque je m’en rendis compte, je chassa rapidement cette larme et fit comme-ci de rien n’était.


Dernière édition par Alice TU ODELSCHWANCK le Mer 2 Avr - 18:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Mar 1 Avr - 15:21

Alice me rend doucement mon étreinte, en me caressant un peu le dos, tout en me berçant. Je suis un bébé dans ses bras, un bébé qui a besoin de se sentir en sécurité. Elle chuchote alors à mon oreille. « Hey… Calmes toi. Je suis là, nous ne sommes que toutes les deux. Tu n’as pas à avoir peur et puis… si tu te trouvais en danger, tu peux compter sur moi pour te protégé. » Je ne réponds pas, je ferme les yeux, je respire à fond pour essayer peu à peu mon calme et ma sérénité. Il y a quelques minutes je riais à en pleurer, et maintenant je suis recroquevillée comme un cloporte dépressif. Je vide ma tête de toutes pensées, qu'elles soient négatives ou positives. Je flotte dans un vide apaisant, un néant si agréable... Soudainement, un petit bisou déposé sur ma joue me fait sortir de cette torpeur. Je sursaute, aie un léger mouvement de recul. Ce n'est rien, Lana, ce n'est rien. Ne t'affole pas. Lorsque je rouvre les yeux, je la vois tendre un carré de chocolat devant ma bouche. Je souris, puis croque dedans. « Aller, ne penses plus à tes soucis. Profites de l’instant présent en priorité. » Je sais qu'elle a raison. Parfaitement raison, même. Elle me sourit, elle a l'air d'être vraiment gentille. Je la regarde alors, elle a tout à coup l'air un peu nostalgique, ses yeux brillent, comme humides. Je fronce les sourcils. Elle non plus n'a pas l'air tout à fait dans son assiette...

Je replie mes jambes devant mon torse, tête posée sur le haut de mes genoux, avant de m'avancer un peu vers elle. Je pousser quelques carrés de chocolat vers elle en souriant silencieusement. Je penche la tête sur le côté et entortille une mèche de mes cheveux autour de mon index droit, ne sachant que faire, ni que dire. Je secoue un de mes pieds, nerveusement, pas vraiment à mon aise dans ce silence qui se fait plus pesant  au fil des secondes. Pour tenter de combler ce vide, je pose sur ma langue un carré de chocolat, le laissant y fondre. " Dis... Tu... Tu as des frères et sœurs? " Question bateau. Mais question quand même. Et qui dit question dit conversation. Et conversation signifie également fin du silence. L'aire de la tablette de chocolat a déjà diminué de moitié. Mais le chocolat, c'est si bon...

J'espère qu'elle est plutôt bavarde, car je suis trop timide avec les inconnus pour parler spontanément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Mar 8 Avr - 10:52

Je ne sais pas quelle douleur elle a traversé, mais en tout cas, ça a dut être quelque chose de difficile. Il fallait à présent détourner le sujet de conversation afin d’éviter d’avoir à parler des choses qui font mal. C’est alors qu’elle poussa vers moi quelques carrés de chocolat avec un petit sourire silencieux. Ce fut lorsque je la vis tourner entre ses doigt une mèche de cheveux qu’un nouvel élan de mélancolie m’envahit… Durant un instant, je vis à sa place Nozomi, ses longs cheveux noirs avec lesquels elle avait l’habitude de jouer entre ses doigts, ses petits yeux marrons légèrement bridé, me regardant avec tendresse, en train de prendre un carré de chocolat. Durant un instant, j’eus envie de m’approcher pour venir l’embrassé…

Heureusement, elle fut la première à parler et cela me ramena tout de suite à la réalité. Je secouai doucement la tête afin de reprendre mes esprit et observa doucement cette belle jeune femme que j’avais en face de moi. A vrai dire, j’étais heureuse qu’elle pose la question en première. ça veut au moins dire qu’elle va mieux et, qu’en plus, elle s’intéresse un peu à moi. Je lui répondis alors avec un petit sourire mignon et prit un carré de chocolat que je brisai entre mes dents. Doucement alors, je me tournai vers elle et lui répondit en me balançant de droite à gauche, en réfléchissant.

« Eh bien oui, j’ai un frère cadet. C’est bien le seul de ma famille qui arrive à me comprendre d’ailleurs. Il faut dire que, je ne pense pas avoir l’air d’une marquise vue comme ça et honnêtement je m’en contre fous. Si je le pouvais, je laisserais bien mon grade à mon frère mais bon… Les choses sont ainsi. Et toi, tu as des frères et sœurs ? »

En réalité, je me fichais de son grade. Qu’elle soit prolétaire ou Reine d’Angleterre, sérieusement je m’en contre-fous royalement (c’est le cas de le dire) ! Je la voyais plus comme étant bourgeoise mais, je pouvais me trompé. Une chose était sûre, c’était une bien jolie jeune femme et il me tardait de faire sa connaissance.

A nouveau, je m’allongeai juste derrière elle en souriant légèrement. Pour une femme aussi jeune, elle avait déjà un superbe corps. Honnêtement, j’avais du mal à croire qu’elle ne soit qu’en seconde. Sa beauté m’hypnotisait à chaque instant. Même Nozomi n’était pas aussi belle qu’elle… Attends… j’ai vraiment pensé cela ?... Je pense que c’est la première fois que je le pense vraiment. Et si… j’étais en train de retombé amoureuse ? Non, non ce n’est pas possible. Déjà, on vient de se rencontré, ensuite, elle est un peu jeune et puis, elle n’est pas dans mon style !... Et pourtant… Non, il faut déjà que je fasse sa connaissance. Et puis, une fille aussi bien, je n’aurais aucune chance. Nan Alice, effaces ça de ta tête… Si tu tombes encore amoureuse, tu souffriras à nouveau. Par contre, j’aimerais quand même devenir son amie. J’espère qu’au moins, elle acceptera une relation d’amitié.

« Je vois en tout cas que tu adore le chocolat. Si tu veux, j’en rapporterais aussi la prochaine fois que j’irais en ville si tu veux. Après tout, tu as été suffisamment sympathique pour partager une tablette avec moi, je te dois bien ça. Es qu’il y a quelque chose d’autre qui te fait plaisir ? Quel est ta boisson préférée avec le chocolat noir ? »

D’ailleurs, si elle n’aime pas la fumée, il faudra aussi que j’investisse dans une cigarette électronique histoire de ne pas la gênée. Je me demande si Bénédicte a prévue aussi pour la chambre. J’espère néanmoins qu’elle ne sera pas trop bornée pour fumer dans la chambre. Je la connais encore à peine, mais je suis sûre qu’elle en est capable !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Mer 9 Avr - 15:03

Elle prend un carré de chocolat, et le croque avec un petit sourire. Elle se tourne vers moi en oscillant un peu. « Eh bien oui, j’ai un frère cadet. C’est bien le seul de ma famille qui arrive à me comprendre d’ailleurs. Il faut dire que, je ne pense pas avoir l’air d’une marquise vue comme ça et honnêtement je m’en contre fous. Si je le pouvais, je laisserais bien mon grade à mon frère mais bon… Les choses sont ainsi. Et toi, tu as des frères et sœurs ? »  Je ne peux m'empêcher de remarquer les yeux vairons d'Alice. Je tente toutefois de ne pas les fixer pour ne pas paraître impolie. " Oh! Moi aussi j'ai un petit frère! Et j'ai également un grand-frère, enfin bon... " Je crois que d'après les dernières nouvelles (donc aucunes nouvelles en fait), la famille est toujours aussi brouillée avec lui. De toute façon, à mon avis, tant qu'il ne daignera pas prendre un avion prendre l'avion pour venir nous voir et présenter des excuses, je doute que Papa et Maman acceptent d'effacer ce qui c'est passé.

Alice s'allonge sur le lit, et je m'adosse contre le mur. « Je vois en tout cas que tu adore le chocolat. Si tu veux, j’en rapporterais aussi la prochaine fois que j’irais en ville si tu veux. Après tout, tu as été suffisamment sympathique pour partager une tablette avec moi, je te dois bien ça. Es qu’il y a quelque chose d’autre qui te fait plaisir ? Quel est ta boisson préférée avec le chocolat noir ? » Je souris en remuant les pieds, exécutant une petite chorégraphie, avec en guise d'accompagnement la musique qui me trotte dans la tête aujourd'hui. " Oui, effectivement, j'adore le chocolat. Mais tu sais, ne t'inquiètes pas pour ça..." Pour illustrer mes propos, j'ouvre le tiroir de ma table de chevet, dans laquelle sont rangées quelques neuf tablettes. " J'ai des stocks d'avance! " Je souris à la vue de toutes ces plaquettes qui n'attendent que d'être mangées au moment où l'on voudra d'elles. " Ma boisson préférée? Le chocolat chaud, et euuuh... aussi, j'adore le cidre! "

Je jette un coup d’œil par la fenêtre. Les nuages sont toujours aussi noirs, et il finit par se mettre à pleuvoir. Soudain, l'exercice de français qui me reste à faire me revient en mémoire. " Oh! Zut! Cet exercice de français m'était complètement sortit de la tête! " Je me lève, comme montée sur des ressorts, et attrape mon cahier, mon manuel et un stylo, avant de grimper sur le lit pour m'y rasseoir. " Excuse-moi, j'espère que ça ne prendra pas trop de temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Jeu 10 Avr - 22:30

Tiens, pourquoi elle me parle aussi brièvement de son grand frère ? Es qu’il y aurait un souci avec ce dernier ? Comment pourrais-je le savoir. Après tout, c’est un peu impoli de s’intéresser aux soucis des autres. Autant laisser couler. Nous pourrons en parler un peu plus tard. Pour le moment, plus loin étaient les soucis de ma nouvelle amie, mieux s’était.

J’avais donc embrayé la conversation sur quelque chose de plus gaie, d’où notre attrait respectif pour le chocolat noir. Je l’observais alors battre un rythme des pieds et compris qu’elle devait avoir une mélodie en tête. Ohoh, je me demande bien quel est son style musical. Enfin, à la voir ainsi, je ne pense pas qu’elle soit une grande fan de metal symphonique comme je le suis. Mais bon, j’aime un peu de tout alors, il y a peu de chance pour que je n’aime pas ce qu’elle elle aime. Elle me montra alors sa superbe collection de tablette de chocolat. En les voyants, je ne pus retenir un « Wow ! » Elle avait tout un stock de tablettes de chocolat en tout genre ! Ça, elle avait de belles réserves. Mais bon, cela ne changeait rien au faite que j’allais également faire les miennes afin de pouvoir l’inviter aussi à ma tablée. Quant à sa boisson préférée, ce n’était pas une surprise… mise à part pour le cidre. Hum, il faudra que j’en achète une bouteille tient que je partagerais avec toutes les filles de la chambre pour mon arrivée et faire connaissance.

C’est alors que le son des gouttes d’eau s’écrasant contre les vitres commençait à raisonner dans la chambre, Lana s’était rendu compte qu’elle avait oubliée de faire un exercice. Je soupirais en voyant le temps de mon côté. Bon sang, quel temps bizarre il fait en France ! Ce matin, on avait un superbe soleil et là il pleut. Humph… Je n’irais pas jusqu’à dire que la Bavière me manque mais bon là, si ça commence comme ça, je vais finir par le penser ! Finalement, je tournai la tête vers Lana et me redressa alors qu’elle s’asseyait à mes côtés en s’excusant.

« Ne t’excuses pas voyons, les études avant tout ! Je peux t’aider si tu veux ! Le Français, ce n’est pas ma matière préférée mais bon, j’étais assez bonne en Bavière. »

« Assez bonne » parce que j’avais 19,5/20 de moyenne en Français. J’avais juste quelques soucis avec participes passés et les infinitifs, d’où le « 0.5 » en moins. Après, nous sommes en France donc, je pense que là, nous en sommes à un tout autre niveau. Je le vis d’ailleurs rien qu’en lisant le texte, quelque peu plus compliqué que ce que j’étudiais en Bavière. Je pouvais répondre aux questions mais sans pour autant être certaine d’avoir juste. Même-ci les cours d’Allemands seront du gâteau, le Français lui risque de me poser problème. Je ne tardais pas d’en faire part à Lana.

« Enfin… c’était en Bavière, ça n’avait rien à voir j’ai l’impression… Dis… Es que tu pourras m’aider en Français ? Si tu veux, de mon côté, je pourrais t’aider dans les matières scientifiques, style maths, Physiques ect… »

J’étais bonne dans ces matières là et le fait de traverser la frontière ne changera rien à cela. Les maths, c’est toujours la même chose. Je compte bien mettre une branlée à toutes les personnes de cette école et devenir la meilleure mais bon… ça allait être une autre paire de manche que dans le minuscule lycée de Munich. Je vais être confrontée à la crème des crème. Tout cela promet d’être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Lun 14 Avr - 17:38

« Ne t’excuses pas voyons, les études avant tout ! Je peux t’aider si tu veux ! Le Français, ce n’est pas ma matière préférée mais bon, j’étais assez bonne en Bavière. » Pendant que je commence à lire l’énoncer du premier exercice, en souriant à Alice. « Enfin… c’était en Bavière, ça n’avait rien à voir j’ai l’impression… Dis… Es que tu pourras m’aider en Français ? Si tu veux, de mon côté, je pourrais t’aider dans les matières scientifiques, style maths, Physiques ect… » Je délaisse un instant mon exercice, et me tourne un peu plus vers Alice, avec un grand sourire. " Oh oui, bien sûr, ça me ferait plaisir de t'aider! Et puis en plus, ça tombe bien, les matières scientifiques sont celles où j'ai un peu moins de facilités! " Je reprends mon exercice, il n'est pas vraiment très complexe, il est juste un peu long. Posé de travers sur mes genoux, assise en tailleur,mon cahier n'est pas vraiment très stable, et mon écriture est un peu bâclée: j'ai envie de terminer cet exercice.

Enfin, c'est bon, l'exercice est expédié. Je me lève en vitesse, et range mes affaires de cours à leur place. Ensuite, je sors d'un tiroir la partition d'une de mes vieilles compositions, que j'aimerais essayer d'améliorer un peu. " Dis-moi, est-ce que tu joues d'un instrument de musique? " Je sors de ma trousse un crayon de papier et une gomme, pour pouvoir modifier ce que je désirerais changer. " Est-ce que ça te dérange si je joue un peu de piano? Autrement, je peux brancher mon casque au clavier pour ne pas que le son te dérange. " En attendant sa réponse, je sors mon clavier usé de sous mon lit en souriant. En revanche, je chanterais dans ma tête. Je suis trop gênée quand je chante devant des gens. Même quand j'ai chanté devant Vadim, j'étais terriblement mal à l'aise. Enfin, j'espère qu'à force d'entrainement, je finirais par surmonter cette petite appréhension?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Dim 27 Avr - 18:26


J’aimais beaucoup la voir travailler. Elle semblait tellement prise dans son exercice que je pouvais la contempler en souriant. Elle était si belle lorsqu’elle était concentrée. J’étais heureuse aussi de l’entendre accepter ma proposition. Heureuse, je l’observais faire son exercice, essayant de comprendre. En réalité, ce n’était pas si dur, mais simplement très long à rédiger. Du moins, bien plus long que tout ce que j’ai pu faire en exercice en Bavière. Il devait me manquer quand même quelques notions de vocabulaire pour bien comprendre l’intégralité de ce qu’écrivait Lana, mais rien qu’en lisant l’ensemble de la phrase je pouvais parvenir à comprendre quelques mots. En tout cas, je la laissais travailler en silence.

Une fois qu’elle eut fini, elle rangea ses affaires et sortit des partitions. Oh ? Aimerait-elle la musique ? Je penchais alors légèrement la tête alors qu’elle me demandait si je jouais un instrument. Mince alors, et ma guitare qui est restée à Munich…

« Un instrument ?... Uuuuuh… oui. Je joue un peu de guitare, juste pour le plaisir. Ça m’aide à me détendre… Mais je l’ais laisser en Bavière. »

On ne pouvait pas vraiment dire que je jouais beaucoup et c’était notamment pour ça que la guitare était restée chez moi. Mais il est vrai que jouer de temps à autres, ça fait du bien. Alors comme ça, elle joue du piano ? Intéressant…

« Oh surtout pas ! J’adore tous les genres de musiques et rien ne vaut celle que l’on peut voir tout en l’écoutant. »


Je lui laissais un peu de place afin qu’elle puisse poser convenablement le clavier sur le lit ou sur ses jambes. Je n’étais quand même pas très fière de mes paroles. Dire quelque chose de beau n’était chose simple et la drague n’était pas non plus mon point fort. Lorsque je vis alors l’état de son clavier, je ne pus m’empêché de me dire qu’elle ne devait pas être très riche surtout qu’un synthétiseur, ce n’était pas énormément chère. En tout cas, c’était noté dans ma tête.

« Tu vas jouer quoi de beau ? »

J’attendais sa réponse avec impatience. Enfin, disons plutôt que j’attendais surtout qu’elle joue afin de voir ce qu’elle allait jouer de beau avec ses si beau petits doigts. Je me rapprochais alors et vint pratiquement me coller à elle à tel point que j’arrivais à sentir la délicieuse odeur que dégageait ses cheveux. J’espérais ne pas la gêner, mais je voulais voir ses doigts sur les touches et être au plus prêt pour mieux entendre le son jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Lun 28 Avr - 14:35

Alice m'apprend alors qu'elle joue de la guitare. Toutefois, elle a laissé son instrument chez elle, ce que je trouve un petit peu dommage. En tout cas, je vois bien que cela ne la dérange pas que je joue sans casque, elle a même l'air de vraiment tenir à m'entendre. Bon... Et bien même si je ne suis pas très à l'aise lorsque je joue en public, je crois bien que je peux me lancer, maintenant. Alice me fait un peu de place, et je pose le clavier sur mes jambes, assise en tailleur confortablement installée sur le lit. Je pose la gomme ainsi que le crayon de papier juste à côté de moi. « Tu vas jouer quoi de beau ? » Pendant que je lui donne ma réponse, je ne peux m'empêcher de rougir un peu. " Heuuuuu et bien en fait, c'est... c'est un petit truc que j'avais composé, et... et auquel je voudrais apporter... quelques modifications. " Elle s'approche de moi, sans doute pour mieux me voir jouer, presque collée à moi, cela me rappelle un peu Sacha, qui aime regarder mes doigts parcourir le clavier, et se blottit donc contre moi lorsqu'il me regarde jouer. Penser à lui me fait sourire un bref instant. Je suis un peu tendue lorsque je commence à jouer cette mélodie un peu simplette, comme dénudée. Elle manque d'étoffe, alors au crayon de papier je note quelques accords supplémentaires pour remplumer tout ça. Il s'agit d'une berceuse que j'avais écrite pour Sacha, il y a deux ans, lorsque j'ai commencé, un peu à l'aveuglette je dois dire, à composer. Certes, la plupart du temps, je chante cette comptine du soir a cappella, mais j'ai envie d'avoir un joli accompagnement au piano, pour une fois.


Après avoir rajouté une quantité considérable d'accords sur la partition, je la joue une seconde fois, dans sa nouvelle version. Voilà qui me convient mieux! Satisfaite, je commence donc à ranger tout ça, à commencer par le crayon, la partition et la gomme. Direction un tiroir de mon bureau! Ensuite, débranchage du clavier, qui finit quelques instants plus tard sous mon lit, comme à mon habitude. Je fuis inconsciemment le regard d'Alice, ma timidité fait que je suis légèrement gênée, et je n'aime pas que les gens remarquent que je suis toute rouge. Je n'y peux rien, j'ai toujours été comme ça. Quoi que... Peut-être que ça c'est un peu accentué depuis que... que.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Sam 17 Mai - 18:24

Pour être honnête, je n’ai jamais vraiment eus l’oreille musicale. Si je joue de la guitare ou que je chante de temps à autres, c’est uniquement pour me donner un rythme. La musique a comme un pouvoir son la conscience. Lorsque je m’entraine, ou que je fais un peu de musculation, j’aime écouter du métal bien fort afin de me donner un rythme. Lorsque je suis amoureuse, j’écoute des chansons douces aux belles paroles que je m’amuse à chantonner. Lorsque je suis triste, je me mets un peu de mélodie douce afin de laisser mes larmes couler suffisamment afin que personne ne les voie couler plus tard…

Lorsque Lana posa ses mains sur le clavier, je fermais les yeux et me laissait entrainer dans cette douce mélodie. Une composition personnelle, il n’y a rien de plus intime. Contrairement à une peinture qui reflète souvent l’univers qui nous entoure ou… parfois rien du tout, la musique offre le parfait reflet de la personnalité de celui ou celle qui la compose. Hors là, Lana jouait une mélodie douce comparable à une berceuse. Je la laissais jouer sans rien dire. Même lorsqu’elle la modifiait, je ne disais rien. Au début, j’étais tenté de lui demander ce qu’elle modifiait mais, après, la musique n’était que plus belle. C’était loin d’être quelque chose de compliqué en soi, mais c’était unique et drôlement bien pensé. Cette nouvelle version était vraiment sublime. J’étais comme transportée ailleurs. Toujours blottit contre Lana, je repensais à Nozomi sur cette musique… Elle m’inspirait le jour où l’on était rentrée toute les deux sous la pluie. Nous étions trempés une fois arrivé chez moi. Aussitôt, nous nous sommes déshabillées et misent devant la cheminer pour enfiler nos pyjamas respectifs toujours en rigolant et en parlant de cette aventure sous la pluie. Nous n’étions que des enfants mais déjà, je l’aimais. La fatigue a eu raison de nous deux ce soir-là et nous nous sommes finalement endormit l’une contre l’autre devant le feu crépitant du foyer…

C’est alors que je me rendis compte que je m’étais endormit contre le dos de Lana ! Merde merde merde ! Elle va croire que j’ai trouvé ça ennuyeux ! Mais c’était trop tard… Le clavier était déjà rangé et Lana tournée vers moi avec un air timide, légèrement rouge. Avait-elle remarquée que je m’étais endormis ?... Probablement pas. C’est alors que je me rendis compte de deux choses très gênantes. La première, c’est que j’étais tout rouge et la seconde… que j’avais pleuré. Il fallait s’en douter. Lorsque je rêve de Nozomi, à chaque fois, j’ai les larmes aux yeux. Je m’empressais alors d’essuyer les larmes de mes joues en espérant ne pas avoir les yeux trop rouge. J’essayais de contenir ma voix pour ne pas paraitre trop émotive mais, c’était raté je crois.

« Je… Waow ! C’était vraiment sublime Lana ! C’est vraiment toi qui l’a composé ? Je te félicite… Pour un peu, tu m’aurais fait pleurer tu sais… »

Quelle gourde je ne fais pas… En plus de l’inquiéter je risquais de la blesser car, si ce n’était pas une musique triste qu’elle comptait faire, je passe pour quoi moi là hein ? En tout cas, elle semblait encore préoccupée et j’espérais ne pas avoir dit encore quelque chose de mal.

« Dis, ça va aller ?... Tu as l’air bien pensive. »


Qu’es qu’elle était belle en tout cas… Ses pommettes roses lui donnaient des airs de jeune femme pur, innocente et drôlement timide. Dans ma tête, si l’on me parle un jour du mot « beauté », quelle que soit la langue, je pense que j’imaginerais toujours le visage de Lana. Comment une femme aussi jeune peut-elle être aussi belle ?... Sans comprendre ce qu’il me prit à ce moment-là, je la pris doucement dans mes bras et posa ma tête sur son épaule. Je crois que j’ai tout simplement craquée. Je n’ai pas craquer ainsi depuis un paquet d’année… Pitié Lana… ne me repousse pas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   Lun 19 Mai - 14:25

Une fois le clavier rangé, Alice se met alors à parler d'une voix... un peu étrange, et le visage un peu rouge. Au moins je ne suis plus seule être dans ce cas là... « Je… Waow ! C’était vraiment sublime Lana ! C’est vraiment toi qui l’a composé ? Je te félicite… Pour un peu, tu m’aurais fait pleurer tu sais… » Ces mots ont pour effet de me faire rougir un peu plus encore. Je suis décidément incurable. Seulement quelque chose me parait légèrement bizarre chez Alice, en cet instant. Je ne saurais pas vraiment dire quoi... Mais elle n'a pas l'air d'être dans son état normal. La fatigue peut-être? Après tout, elle était endormie lorsque je suis arrivée tout à l'heure et que je l'ai réveillée... Cela doit sans doute être ça, oui.

" Oh euh oui... Merci... " Je commence alors à me demander si cette nouvelle version de la berceuse plaira à Sacha. Après tout, c'est la sienne... Peut-être qu'il préférera l'ancienne version? Sans doute aurais-dû la laisser telle qu'elle, et attendre d'être avec lui pour éventuellement y apporter quelques modifications. « Dis, ça va aller ?... Tu as l’air bien pensive. » Je relève soudainement la tête en entendant ces mots. " Oh euh oui oui, pas de problème! " Un bref silence s'installe alors, puis soudainement, Alice me prend dans ses bras et pose sa tête sur mon épaule. Que... Quoi?!

J'avoue que je ne comprends pas trop ce qui se passe. Elle doit être vraiment fatiguée... Enfin après tout, moi aussi je l'ai serrée dans mes bras de manière imprévue tout à l'heure. Mais je suis un peu surprise... Enfin je suis souvent surprise de toute façon. Pendant quelques temps je n'ose pas bouger, elle a l'air si petite comme ça...

" Tu... ça va? Enfin tu dois être fatiguée, oui c'est vrai, je t'ai réveillée en plus tout à l'heure... C'est de ma faute, oui. Tu... tu as certainement sommeil... Tu devrais te recoucher... Tu as fait une longue route, oui, c'est sûr. Oh oui il faut que tu sois raisonnable, tu devrais dormir un peu si tu veux être n forme demain, oui. Allez, ne fais pas ta rebelle, va donc faire une petite sieste!" Sur ces mots, je la pousse doucement vers son lit, puis vais fermer les rideaux de la fenêtre, plongeant alors la pièce dans une semi-obscurité. Oh et puis après tout moi aussi je suis un petit peu fatiguée, puisque je ne dors pas vraiment très bien, alors une petite sieste ne pourrait pas me faire de mal non plus. " Je crois que je vais aussi essayer de dormir un peu... " Je retire donc en vitesse mes chaussures et me glisse sous mes couvertures. Il fait bien chaud là-dessous, c'est agréable...

" Tu peux ronfler si tu veux, ce n'est pas grave, je vais mettre mes bouchons d'oreilles." Je sors une hideuse paire vert fluo du dit objet du tiroir de ma table de nuit, puis avant de les enfiler, ajoute quelques mots. " Bonne nuit! Euh enfin bonne sieste plutôt! Et repose-toi vraiment, hein, sinon tu seras un zombie demain et tu seras écroulée de sommeil et tu ne profitera pas de ta journée, ce serait dommage! Dors bien! " Puis j'enfile mes bouchons d'oreille, et ferme les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

PV ALICE ~ Ronfler en paix comme un porc est un sport ♫♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» STANLEY ◮ combattre pour la paix, c'est comme niquer pour la chasteté.
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Nobilia :: L'aile des Nobles :: Chambres-