Partagez | .
 

 Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI   Sam 5 Avr - 20:14


Presque dix jours passés loin de Nobilia et je dois bien reconnaître que cette chambre m'avait un peu manqué. La Russie c'est bien, mais supporter un père indifférent et un petit-frère parfaitement odieux à longueur de journée, je vous assure : ça use rapidement. Je me demande encore comment j'ai réussi à tenir tout ce temps dans cette maison... J'ai pris l'avion cette nuit, le taxi vient de me déposer et j'ai mangé pu manger en ville avant de venir. C'est le début d'après-midi et le temps est mitigé. Ce soir, c'est la grande fête d'Halloween organisé par l'établissement. La première chose que je fais en entrant c'est de balancer mon sac dans un coin, déposé ma guitare dans un autre et je m'étale comme une vrai loque sur mon lit collé à la fenêtre. C'est ma mère qui avait tout planifié. Sachant que je suis à Nobilia avant la rentrée, que j'ai un costume tout prêt dans mon sac et que Lana est ma cavalière, ravie de pouvoir fêter avec moi mon tout premier Halloween : j'imagine que je n'ai pas le choix. Oui ce sera la première fois que je fête ça. Je ne connaissais pas cette fête avant. D'une manière générale, je ne suis pas allé à beaucoup de fête durant toute ma vie. Mise à part quelques anniversaires ou mariages dans ma famille plutôt éloigné que je vois rarement, mais ça ne compte pas vraiment.

Je pousse un long soupir en réalisant soudainement dans quoi je me suis embarqué, moi le grand anti-social de longue date : ce soir je serais cerné par plein de gens déguisés avec de la musique et l'obligation de les côtoyer durant plusieurs heures... Le pire c'est que Lana m'a sortie que mon costume était classe... Donc c'est ce que vont penser globalement les autres filles de son âge... Pourquoi j'ai pas plutôt sorti un grand masque énorme histoire que personne ne me reconnaisse ? Une main qui claque mon front. Mais quel idiot je fais ! Bon, au moins, je suis seul pour le moment. Espérons que mes colocataires ne viennent pas à la fête : ça m'arrangerait beaucoup. Je pourrais au moins profiter tranquillement de mes derniers précieux instants de solitude avant la fête puis la rentrée. Je fais donc une petite prière adressé à qui voudra bien l'entendre pour espérer rester tranquille encore un moment.

Je me relève alors et je sors le costume encombrant de mon sac. Tout l'équipement est là : pantalon, grandes bottes montantes, vestes épinglés par différents badges honorifiques qui n'ont plus aucune signification précise, y'a même le chapeau et les gants. Y'a pas à dire, mon grand-père il devait vraiment être classe dans cet uniforme de l'armée d'un bleu nuit qui n'a pas vraiment vieilli. Je ne l'ai pas encore essayé mais on m'a assuré que c'était la bonne taille. Je vais pas le mettre maintenant pour vérifier : j'ai encore le temps ! Alors, pour changer, je sors ma guitare de son sac et je commence à jouer. Les jambes croisés, la guitare posé sur ma cuisse, je ferme les yeux en commençant à jouer quelques arpèges de ma création. Ce n'est pas grand-chose mais ça réussit à me détendre. Au moins jusqu'à ce qu'on vienne me déranger.

Revenir en haut Aller en bas
Balthazar DE LACVIVIER
avatar
Classe prepa
Sexe : Masculin
Messages : 24
Arrivé le : 16/03/2014

MessageSujet: Re: Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI   Sam 5 Avr - 21:26

C’est trop bien de rentré à la maison, enfin à Nobilia. Passer une semaine au États-Unis payer par les parents c’est franchement désagréable. Les États-Uniens nous prennent vraiment pour de la merde sauf quand on paye. Alors ils connaissaient le pouvoir de l’argent mais quand on dit français cela nous crache dessus et c'était pire quand on etait roux.

Je me dirigeai lentement mais surement vers le logement, avec une valise à roulette qui traînait derrière moi et que je poussais avec mes bras. Tout en poussant je pensai à cette mystérieuse fille que j’avais rencontré grâce à une maladresse. Je me demande si quelqu’un la connaissait dans tous les cas j’avais hâte de la rencontrer en réelle.
Après avoir poussé la porte d’entrée, je pris ma valise et me dirigeais vers les escaliers. J’habitais au deuxième étage dans la chambre numéro deux. Avec des colocataires que je n’ai jamais vus, mais aperçus. En effet on ne se parlait pas et quand on allait au lit, il y en a un qui dépassait le couvre-feu, un autre qui dormait avant les autres et moi qui dormait à l’heure.  

Arriver devant la chambre, j’entendis un genre de musique que je ne connaissais pas, c’était… c’était… une chanson que je n’aimais pas. J’ouvris la porte et là je vis un de mes colocataire, il avait les cheveux blond voir même blanc, celui lui donnait un air de vieux.  C’est lui qui tenait la guitare sur ces genoux. La musique s’arrêta quand j’ouvris la porte. C’était la première fois que je le voyais et cela me fit un sentiment étrange comme une nervosité.

Je rentrais dans la chambre et ferma la porte assez forte, enfin plutôt claqua la porte.

« Bonjour, je suis Balthazar et je suis ton colocataire depuis longtemps »

Fallait bien que je commence quelques part, et pour une première approche c’était cool.

« Ta musique est vraiment… intéressante »

Je ne voulais pas mentir en lui lançant des fleurs, je voulais simplement rester polie et elle était intéressante dans un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI   Dim 6 Avr - 14:09


~ UN PLAN A TROIS
Feat. Balthazar & Vadim ~



Il fait noir. Je me sens confortablement allongé dans mon lit, espérons juste que ce soit le mien.  Ce n’est pas amusant de s’écrouler sur un lit au hasard, par pure fainéantise. J’avais besoin de force pour la fête de ce soir, et le fait de m’être couché assez tardivement hier soir était loin d’être une idée judicieuse. Cependant, cette ambiance sereine, silencieuse, était presque trop pesante. Mes yeux se fermèrent doucement, et, me glissant lentement sous la couette, je commençai à m’assoupir. Si un rêve était venu perturber mon sommeil, alors je ne m’en souviens pas. Depuis quelques jours déjà, je me sens affaibli, je crois que je commence à tomber malade. Il se peut que j’eu une pointe de fièvre durant cette sieste improvisée. Prions pour que je sois assez en forme pour halloween, cela serait bien malheureux de laisser ma cavalière seule pendant que je pique un somme.

Il était sûrement bientôt l’heure de se préparer, mais je n’avais pas envie de me réveiller, être allonger était si reposant. Le soleil perçait encore à travers la fenêtre, éclairant toujours la chambre. J’avais mis mon costume dans un sac, sous mon lit. Encore quelques minutes et… je me suis rendormie, enfin, tout du moins, jusqu’à ce que le bruit de la porte me réveille et que le son mélodieux d’une guitare parvienne à mes oreilles. C’était agréable. Cela me rappelait de vieux souvenirs. Ces quelques notes étaient gracieuses et élégantes, elles n’étaient ni rustres ni agressive. Non. Elles semblaient, libres et sauvages. Je souris. Certes, je préférais le son d’un piano, mais la guitare, ce n’est pas mal non plus. Je ne sais combien de temps s’écoula avant qu’un autre coup de porte se fit entendre. Il fut d’ailleurs plus violant, si bien que mon lit en trembla. Quelqu’un parla, sûrement notre colocataire à Vadim et à moi. Oui, je savais que c’était Vadim qui était rentré un peu plus tôt lorsqu’il a joué de la guitare. Etant dans la même classe et camarades de chambre, je connaissais tout de même deux trois trucs sur lui, bien qu’on ne se soit jamais vraiment parler dans une conversation décente, durant plus des quelques secondes. Chacun sa personnalité dirons-nous.

Je baillai, et me m’asseyant sur le lit, m’étirai.  Il y avait donc Vadim, assit, et Balthazar, près de l’entrée. Je ne pourrais affirmer que ce nouveau locataire avait une expression péjorative sur le visage, mais c’est l’impression qu’il me donnait. Il est également possible qu’ils aient été choqués de me voir, enfin, mon but n’était pas de passer inaperçu à la base. Je m’assis en tailleur et pencha la tête sur le côté, en direction de Balthazar et lui souris. J’avais les cheveux qui me tombaient dans les yeux et je ne devais pas être bien présentable, mais je tendis ma main vers lui : « Enchanté. J’suis Yoru. ». J’omis peut-être de lui dire mon nom, mais qu’importe. Je me retournais vers Vadim l’air interrogateur. Je voulais saisir la chance de pouvoir avec une conversation normale avec lui. Je soufflai et me dis qu’il valait mieux le laisser parler seulement avec Balthazar, sinon il ferait une syncope, trop parler avec nous ferait péter son karma. Je m’adossais contre le mur et intéressé par la suite de cette discussion, qui me semblait partie… étrangement. J’allais sûrement bien m’amuser à leur insu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI   Dim 6 Avr - 20:04


La porte avait claqué, je ne daignais même pas relever la tête. J’espérais très fort que ce soit le fruit de mon imagination. Mais apparemment, je n'avais pas assez prié. " Bonjour, je suis Balthazar et je suis ton colocataire depuis longtemps. " J'ai quand même relevé la tête. Un rouquin. Plus âgé que moi je pense. C'est vraiment un de mes colocataires ? Après tout je ne les croisais pas beaucoup avec toutes mes fugues et les grasses matinées où personne ne pouvait me voir sortir du lit... Et là, il vient se présenter ? C'est le fait de revenir de vacances ? Ou peut-être parce que c'est bien la première fois qu'on se retrouve seul à seul lui et moi ? Comme machinalement je continuais de jouer de la guitare sans répondre, il enchaîna. " Ta musique est vraiment… intéressante. " Sur ce coup-là je me suis carrément arrêté de jouer et j'ai relevé la tête pour voir un peu mieux de quoi il avait l'air. Je ne sens pas franchement d'hostilité mais sa manière de me parler me déconcerte. Dans le silence soudain qui a suivit ma mélodie, j'essaie de lui répondre de manière assez neutre. " Moi c'est Vadim. " Simple et efficace. J'allais recommencer à jouer sans lui porter plus d'intérêt lorsque le lit non loin du mien bougea. Je faillis en faire tomber ma guitare.

Yoru ! Je ne l'avais pas vu ce c*n-là ! Il dormait depuis que j'étais là. Plus discret que lui, tu meurs. Ce japonais est dans ma classe et au moins j'avais retenu son nom à lui. Parce qu'on partageait la plupart de nos cours et par conséquent, qu'on rentrait souvent dans la chambre en même temps. Balthazar devait peut-être en terminale ? Ou prépa carrément ? Ça expliquerait pourquoi on ne le croise pas plus que ça. Enfin, pour quelqu'un qui se fout de ceux avec qui il peut bien partager sa chambre... Voilà que j'essaye de trouver des explications rationnelles à ce qui est en train de se passer... Le grand air russe a dû atteindre mon cerveau je crois. " Enchanté. J’suis Yoru. " Je vais reposer ma guitare, je ne voudrais pas la faire tomber à cause d'une autre surprise du même genre. Je souffle un grand coup en m’assaillant de nouveau sur mon lit, les jambes en tailleur cette fois. " Balthazar : c'est bien un nom de noble ça, je me trompe ? " C'est une bien drôle de situation. C'est bien moi qui suis en train de lancer la conversation ? Il me semble. En tout cas, je continue de fixer Yoru d'un air mauvais, parce que je me demande bien depuis combien de temps il était planqué là. " C'est la première fois que j'en croise un. Moi je suis Vicomte, pour ton humble information. " Je me montre d'humeur trop bavarde... Il faut que je remédie à ça. Sans rien ajouter de plus, je m'allonge de nouveau, sortant le bouquin que je suis en train de lire de dessous mon lit. C'est le manga qu'Alice m'a passé. Je l'ai déjà lu cinq fois mais depuis les vacances, j'ai peut-être oublié quelques détails. Je me plonge dedans en attendant de voir ce que va bien pouvoir se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un plan à trois dans la chambre n°2 ~ pv Balthazar DE LACVIVIER & Yoru KATAGIRI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plan à trois //feat mes 2 psychopates préférées (elles se reconnaitront...)//
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» Arrivée joyeuse dans leur chambre
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Wow, tout le monde se calme ! Ceci est un police piton 357 magnum, avec ça mon pôte, j’te fais un trou dans l’buffet, tu fais trois fois l’tour de ton slip, direction Pekin ! [Kiwen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Le petit coin de détente :: Les archives :: Les vieux RPG :: RP abandonnés-