Partagez | .
 

 [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Dim 6 Avr - 21:27

Elle était arrivée le matin même, un chauffeur personnel était venu la déposer et elle n'avait même pas envisagé d'essayer de compter les heurs qui séparaient Paris de ce nouvel établissement, le trajet lui avait semblé interminable !
Elle s'était tellement languie de pouvoir enfin entrer ici ! Elle avait étudié à fond pendant deux longues années pour atteindre le niveau de ses aînés de secondes ! Et enfin elle y était parvenue !

Par contre, elle n'avait pas envisagée qu'elle passerait la matinée de son jour d'arrivé enfermé à l'administration. Non mais quelle idée ! Elle avait envie d'aller poser son bagage dans sa chambre et d'explorer tout les recoins de cette établissement ! Au lieu de ça elle était enfermé dans un bureau avec des adultes qui lui posaient des questions et lui donnaient des informations qu'elle ne retenait même pas.
C'était ça la malédiction de ceux qui arrive en milieu d'année ? Si elle était arrivée en même temps que tout les autres, est ce qu'ils l'auraient  quand même prit à part car elle est plus jeune ? Bah, et puis pourquoi ce poser ce genre de question. Dans peu de temps elle serait libre de visiter.
Quand midi sonna ils lui apportèrent un petit repas, elle n'eut aucun mal à le manger, après ça, son interminable entretien reprit. Quelques heurs après elle fut finalement lâchée avec l'un de ses bagages, une carte de l'établissement et le numéro de sa chambre. Ils avaient l'esprit pratique eux, au lieu de prendre tout ses bagages ils lui en laissaient un ! Pff, certainement avaient ils décidés de faire ça pour être surs qu'elle passe par sa chambre avant tout. Quoiqu'il en soit, ce n'était pas pratique, en plus la sonnerie venait de retentir et les gens se bousculaient dans les couloirs.
Elle décida donc de faire un détours par le hall en attendant que ça se calme. Mais elle se traînait cette valise, étant petite et relativement faible, ce fardeau devint vite épuisant.
En plus, il fallait qu'elle regarde où elle allait pour éviter de se prendre des gens, qu'elle regarde la carte pour se repérer et qu'elle tire sa valise à deux mains pour la faire bouger, ils l'avaient prit pour quoi au juste à l'administration, une super mini fille ? Pff ! Il y avait pourtant marqué dans son dossier qu'elle avait une santé fragile !
Alors que sa valise buta dans quelque chose elle tourna son regard vers celle ci, la tira d'un mouvement sec et fut déséquilibrée, se cognant par inadvertance à un gars. Elle se retourna vers lui et dès qu'elle se retrouva face à face elle comprit ce qu'elle devait faire, piochant dans ses talents d'actrice elle laissa les larmes lui montaient aux yeux et prit un air apeuré et désespéré.

- Pa-pardon... Aidez moi s'il vous plait...

Elle fit mine de se retenir de pleurer en reniflant. Ce n'était pas la première fois qu'elle jouait la petite fille faible et irrésistible pour obtenir de l'aide et ce ne serait certainement pas la dernière !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Lun 7 Avr - 10:31

Nous sommes le dernier lundi avant les vacances. Plus qu'une semaine et heureusement, la Directrice a abrégé mes souffrances en mettant fin jusqu'à nouvel ordre à mes punitions à répétition. Thibault, qui semble avoir une dent contre moi, m'a bien fait comprendre qu'il aimerait quand même me voir à son cours de soutien débile de ce soir : mais je n'ai pas envie d'y aller. Et de toute façon, si j'ai la directrice dans la poche sur ce coup là : il n'a rien à dire. Je suis allé à tout ces foutus cours et j'ai obtenu des notes presque correctes. Alors je pense avoir le droit moi aussi parfois d'avoir un peu la paix. Bon d'accord, j'ai fugué plusieurs fois. D'accord, j'ai insulté plusieurs profs. Je ne nie pas le fait de m'être bagarré avec trois ou quatre pauvres types qui avait besoin d'un bonne raclée. Mais c'est bon là. Je me tiens à carreau ! J'ai couvert ma petite sœur de cœur, Lana, lorsqu'ensemble on a allumé des feux d'artifices pour fêter la fin de sa plus grande peine. Le chef des gardes non plus ne voit pas d'un bon œil cette petite "pause" sur le chemin de mon repentir. Après : je les emm*rde. Tous autant qu'ils sont. Si on veut bien croire en ma bonne foi, ça m'arrange. Je vais enfin pouvoir souffler un peu et c'est pas plus mal.

Désormais, je ne suis plus seul. C'est une idée à laquelle j'ai du mal à vraiment me faire. Après Margaux, je pensais ne plus jamais pouvoir me lier d'amitié sincèrement avec une fille. Mais Lana ne cesse de m'étonner et de me soutenir tandis qu'Alice se comporte comme une vrai mère poule avec moi. Rien n'a été prémédité, tout m'est tombé dessus. A croire que Nobilia était l'endroit où je devais venir pour enfin m'ouvrir aux autres. Enfin : il reste cette fille. Celle qui est entré dans mon cœur et qui refuse d'en sortir. La dernière sonnerie retentit alors que je pousse un gros soupir. On pourrait croire que c'en était un de soulagement, mais bien sûr, comme à chaque fois, il m'était destiné. Je me désespérais chaque jour à espérer un miracle. Je me tape le front. Non, Vadim : elle est en couple avec cet enf*iré maintenant. Tu l'as rejeté si violemment. Comment peux-tu espérer qu'elle revienne vers toi, triple idiot !

Pour une fois que j'ai le droit de rentrer directement à l'internat, je ne vais pas me gêner. Peut-être que je vais tomber sur mes colocataires de chambre ? Je frémis à cette idée. Non, je pense me réfugier dans la chambre voisine avec Lana. C'est ce que j'ai de mieux à faire. Le grand hall est bondé à cette heure-là, c'est vraiment étouffant. Je ne me plains pas de ma grande taille qui permet de jouer un peu des coudes pour avancer plus vite. Seulement je ne tarde pas à buter contre quelqu'un. Un quelqu'un assez petit qui doit m'arriver au niveau du ventre mais pas plus haut. Une enfant ? Qu'est-ce qu'elle peut bien fo*tre dans mes pattes ? " Pa-pardon... Aidez-moi s'il vous plait... " Une petite voix cristalline et l'envie de pleurer qui lui noue la gorge. Très surpris de la voir traîné une valise, je la prends par le poignet, attrapant sa valise de l'autre et l'emmène rapidement à l'écart de la foule, près de la grande porte. Je m'accroupis un peu pour être à sa hauteur et fronce les sourcils. " D'où tu sors le moustique ? C'est un lycée ici. Tu vas te faire écraser à rester en plein milieu ! " Je me redresse alors et pose ma main sur sa petite tête brune, avec mon sourire de grand-frère. Elle fait la même taille que ma petite sœur Irina qui a onze ans, c'est drôle de voir une si petite fille dans notre établissement. " Tu cherches quelqu'un peut-être ? Je ne savais pas que les visites étaient autorisés au cours de l'année ... " Je me gratte alors la tête, cherchant une raison à sa soudaine apparition. Mais y'a rien à y faire, je ne trouve rien de bien convaincant. Espérons qu'elle me donne une explication qui tienne la route, parce que là, très franchement : je sèche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Lun 7 Avr - 16:53

Son jeu d'actrice avait une nouvelle fois fait des ravages, il la saisit par le poignet lui prit sa valise et l'emmena à l’écart, ok ce n'était pas très loyal d'utiliser son air de gamine pour attendrir les autres et les utiliser, mais personne n'écouterait une sale enfant capricieuse si elle agissait comme telle.
Finalement il s'accroupit pour être à sa hauteur et la regarda tout en fronçant les sourcils. Elle fit mine de détourner le regard en triturant nerveusement -ou timidement ?- le bout de sa jupe plissée.

- D'où tu sors le moustique ? C'est un lycée ici. Tu vas te faire écraser à rester en plein milieu !

Mou... Moustique !? Non mais pour qui il se prend lui !! Ok, elle n'était pas bien grande, ok elle avait l'air d'une gamine, mais elle n'avait aucune ressemblance avec cette minuscule vermine suceuse de sang ! Si elle avait réellement été un moustique, elle ne se serait pas gênée pour le piquer partout et le faire se démanger pendant des jours entiers en guise de vengeance !
Enfin, elle n'en laissa rien paraître et continua de jouer avec le bout de sa jupe.
Quand il posa la main sur sa tête ce fut assez étrange pour elle, ce contact lui semblait protecteur et fraternel, elle qui n'avait jamais eut de frère, du moins de frère en vie -Matt étant décédé un peu avant sa naissance- elle ne connaissait pas vraiment ça mais c'était le genre de chose qu'elle avait imaginé venant de Matt s'il avait été en vie. Elle ne joua pas cette air étonné qui s'afficha sur son visage et ces joues qui rougirent, c'était assez bizarre, mais un instant elle l'avait imaginé à la place de son défunt frère. Sans oublier que rougir sur demande n'était malheureusement pas l'un de ses talents, alors oui, cette expression était sincère.

-Tu cherches quelqu'un peut-être ? Je ne savais pas que les visites étaient autorisés au cours de l'année ...

Elle secoua la tête timidement pour dire non, puis leva vers lui ses yeux noisette, il était vraiment plus grand qu'elle, y'avait pas à dire. Mais rapidement elle se rappela à l'ordre, elle ne devait pas fraterniser avec n'importe qui et encore moins le comparer à Matt ! Elle baissa de nouveau la tête, faisant mine d'être gênée de l'avoir fixé ne serait ce qu'un instant.

- En faite... je viens d'entré en seconde ici, je suis perdue et tout le monde me bousculent... Dit-elle d'une manière faussement hésitante.

Elle avait en réalité besoin d'aide pour atteindre sa chambre et pour porter sa valise, grâce à sa carte elle n'était pas perdue et elle était si petite et agile qu'elle parvenait à éviter les grandes personnes. Il n'y avait que lui contre qui elle s'était réellement cognée, une chance où un malheur, ça restait encore à découvrir, peut être allait il se montrer comme étant un gars vraiment très aimable. Elle désigna timidement sa valise du bout de son doigt en évitant de croiser le regard du jeune homme, un peu comme si elle était intimidée.

- En plus ils m'ont laissé ça à l'administration... je dois l'emmener dans la chambre 07 mais impossible de la trouver et ce bagage est lourd...

Elle se frotta les yeux à la manière d'une petite fille qui essai de ne pas pleurer et de rester forte. S'il était attendri il allait l'aider, si non elle devrait se chercher une nouvelle victime, autant miser tout sur lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Mar 8 Avr - 7:55

Au moment où j'avais touché sa tête, la jeune fille avait rougit. C'était assez drôle de la voir réagir de cette manière-là. Après tout, je n'ai pas réfléchi mais si c'était une petite fille unique pourrie gâtée, peut-être qu'on n'avait jamais pris la liberté de lui donner ce signe d'affection, très naturel entre ma soeur et moi. En voyant qu'elle relevait ses grands yeux noisettes vers moi, je pris conscience de mon geste et je retirai ma main. La couleur de ses prunelles étaient assez proche des miennes. C'était assez troublant. " En faite... je viens d'entrer en seconde ici, je suis perdue et tout le monde me bousculent... " En seconde ? Mais Lana n'était pas si petite que ça ! Qu'est-ce qu'elle essaye de me faire gober là...  Je me grattais la tête d'autant plus perplexe. " En plus ils m'ont laissé ça à l'administration... je dois l'emmener dans la chambre 07 mais impossible de la trouver et ce bagage est lourd... " Effectivement, la valise me paraissait aussi grande que la personne qui devait la porter. Et ils n'ont jamais été très doué à l'administration, en voilà une preuve de plus.

Elle évitait soignement mon regard et je n'avais plus l'occasion de voir ses yeux noisettes. Je n'aimais pas quand les gens me fuyaient du regard. Aussi, je me penchais de nouveau vers elle pour la fixer de plus près. Une nouvelle fois, je fronçais les sourcils mais pas pour la gronder. Juste, pour essayer de voir si elle essayait de me mentir ou pas. " Tu es vraiment minuscule. Tu n'as pas 15 ans toi. " On pourrait croire que je n'écoutais pas tout ce qu'elle m'avait dit et que je tournais en boucle sur ce détail. Mais je ne voulais pas non plus emmener n'importe qui dans le pensionnat de Nobilia. Puisqu'après, ça allait être de ma faute et comme toujours ça me retomberait dessus... Je n'avais pas arrêté de me gratter le crâne d'incompréhension et mes cheveux devaient être encore plus en pêtard que d'ordinaire. " C'est bon, je veux bien te croire. J'allais justement à l'internat tu as de la chance. " Et sans donner plus d'explications, je me saisis de sa valise et ne prenant pas la peine de la faire rouler, je la soulevais facilement comme s'il s'agissait d'un vulgaire cartable. Puis en commençant à avancer, je me tournais une dernière fois vers elle en lui adressant un petit clin d'oeil complice. " Au moins à côté de moi, tu ne risques pas de te faire bousculer ! " J'étais quand même assez connu dans ce bahut. Alors on ne prenait pas le risque d'essayer de me bousculer ou de m'offenser. Parce que la plupart du temps ça finissait mal. Et pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Mar 8 Avr - 17:27

De nouveau il se baissa pour être à sa hauteur, il avait un air sévère, c'était réellement intimidant ! Du moins ça l'aurait été si la jeune fille n'avait pas été aussi confiante, bien qu'elle lui laisse penser le contraire en évitant soigneusement son regard, fixant ses chaussures d'un air gênée.

- Tu es vraiment minuscule. Tu n'as pas 15 ans toi.

Oui bon, 13 ans c'était pas si loin non ? Et puis il pouvait arrêter de dire qu'elle était minuscule ! Elle avait comprit qu'il était géant et qu'il la voyait comme un microbe !
En tout cas, il était facile de deviner qu'il était septique, il n'avait pas arrêter une seconde de se frotter l'arrière du crâne, sa coupe de cheveux devenant petit à petit un désordre complet.

- C'est bon, je veux bien te croire.
Finit-il ENFIN par concéder, J'allais justement à l'internat tu as de la chance.

Il saisit la valise d'une main et la hissa sans le moindre effort. Ok, c'était dur d'impressionner la petite brune, mais là il y avait de quoi ! Elle avait galéré à la traîner et lui pouvait la porter si facilement, il y avait de quoi être jalouse !
Elle joua un air un peu surprise, comme si elle ne s'était pas doutée une seconde qu'il allait l'accompagné -ce qui, soit dit en passant, avait été le but de la gamine dès le départ.
Il commença à avancer avant de se tourner vers elle tout en lui adressant un clin d’œil complice.

- Au moins à côté de moi, tu ne risques pas de te faire bousculer !

Ouais, il était imposant y'avait pas à dire, surtout depuis son point de vue à elle, il était un géant. Il recommença alors à avancer, elle regretta qu'il ne lui ait pas saisit la main où un truc du genre pour l'aider à le suivre.
Elle secoua alors la tête, non ! Elle ne devait même pas l'envisager ! Elle n'avait pas besoin de ça pour parvenir à le suivre. Comment aurait elle pue se laisser toucher la main par un parfait inconnu ? En plus, il était fort probable que des gens pauvres soient entrés ici grâce à leurs intelligences, admettons qu'il en soit, un tel contact avec lui aurait été une insulte ! Dépendre d'un pauvre était pire que tout à ses yeux. D'ailleurs elle remarqua que ni elle ni lui n'avait donnés leurs prénoms. Il était donc à titre occasionnel son "porteur de valise".

Alors qu'elle s'efforçait de le suivre elle écrasa, non en douceur, le pied d'un gars qui lui semblait bien imposant lui aussi, quoi qu'un peu moins que son porteur de valise. Elle ne s'excusa pas, ce n'était pas intentionnel, pour jouer le personnage de la timide petite fille il fallait qu'elle soit respectueuse et elle le savait, or elle n'avait pas remarqué qu'elle lui avait marcher dessus.
Le gars en revanche l'avait bien sentie. Il la saisit par la capuche de son sweat et avant qu'elle n'ait pue dire un mot il l'avait tiré près de lui. Elle aurait pue utiliser l'une de ses techniques d'auto-défense, mais elle aurait parue bien moins faible tout à coup. Alors elle poussa un petit cri de surprise espérant que son porteur de valise allait lui venir en aide.

- Alors, tu me marches dessus sans t'excuser microbe ?

Microbe ! Mais comment pouvait il oser !! Elle dut se retenir de le mordre et ferma les yeux, faisant mine d'être extrêmement effrayer.

- Je... suis dé-désolée ! Bégaya-t-elle.

Elle aurait espérée qu'il la laisse et qu'elle n'ait qu'à rattraper son porteur de valise mais se serait trop facile. Il se pencha vers elle en gloussant devant son air effrayé. Si elle avait pue paraître aussi confiante qu'elle ne l'était réellement, il n'aurait certainement pas eut cette réaction. Tsss, le genre à s'en prendre au plus faible.

- C'est pas suffisant microbe...
Dit-il avec son regard mauvais.

Alors qu'elle fit un pas en arrière il la saisit par le bras, si personne ne venait à son aide elle devrait s'en débarrasser elle même, mais elle aurait fortement apprécié ne pas avoir à faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Mer 9 Avr - 21:37

Je ne sais vraiment pas quelle mouche m'a piqué quand je suis venue en aide à cette fillette. Ce n'est pas dans mes habitudes de faire le gentil comme ça. Je commence sérieusement à croire que Nobilia est en train de me changer. Et dans un sens, ça me fait peur. Alors que j'avais presque franchi la sortie, je me tournais pour voir si ça suivait. " Toujours là, mous... " Je ne terminais pas ma phrase en voyant que j'étais seul. C'est bien beau de tenir sa valise mais si je pomme la propriétaire, ça va mal se passer cette histoire ! Alors que je la cherchais du regard au milieu de la foule qui ne désemplissait pas, c'est une voix roque qui m'indiqua où elle se trouvait. " Alors, tu me marches dessus sans t'excuser microbe ? " Il la tenait par la capuche. J'eus un petit sourire en pensant que c'était bien du même microbe qu'on parlait. Son cri de surprise m'aida encore à trouver la bonne direction dans la foule pour les rejoindre. " Je... suis dé-désolée ! " C'était vraiment pas bien malin de s'en prendre à beaucoup plus petit que soit. Si elle lui a marché dessus, il n'aurait rien du sentir en théorie ! " C'est pas suffisant microbe... " Ça, c'est un ton que j'apprécie particulièrement. C'est le ton de celui qui quoi qu'il arrive, cherchera les embrouilles. Et je m'entends généralement très bien avec ces mecs-là.

Comme il ne m'avait pas vu arrivé, je lui tapais sur l'épaule. Il tenait la fillette par le bras, pour l'empêcher de se dégager. Je ne l'avais jamais vu et je me foutais éperdument de qui il pouvait être et d'où il sortait. Mon intuition me disait certainement qu'il était plus vieux que moi. " Tu vois, tes excuses ne me semblent pas assez sincère ... " Il s'adressait encore à elle en m'ignorant royalement. Que je peux détester ça ! Je me mis à tousser pour attirer son attention. " Qu'est-ce t'as morveux ? Un chat dans la gorge ? " Je lui rendis son sourire imbécile en portant la valise que j'avais toujours sur les bras au-dessus de ma tête. " Haha. Je n'aime pas ton humour. " Il prit un air plutôt surpris face à la manoeuvre que j'entreprenais. " Mais attends... qu'est-ce tu fous là... " Sans ménagement, je lui balançais la valise dans la tronche. " Tiens ! Mange ça ! " Les roulettes bien dans les yeux, il était tellement surpris qu'il n'a pas vraiment réagi et a fini par lâcher la fillette. Je repris aussitôt la valise en ajoutant : " Je suis pas un morveux. Je suis Vadim Miloslav, tâche de t'en souvenir. " Puis comme je voyais un surveillant foncé vers moi, j'embarquais la valise sous un bras et sa propriétaire sous l'autre avant de partir en courant vers l'internat.

Quand nous fûmes assez loin, je me décidais à la reposer à terre. Etant un peu essoufflé et en vérifiant une dernière fois qu'on nous suivait plus, je poussais un grand soupir de soulagement et je me mis à rire. Rire comme jamais. Je crois que ce sont mes nerfs qui lâchaient d'un seul coup. J'essayais de retrouver mon souffles mais l'exercice était périlleux. " Mais tu as vu sa tête quand je lui ai balancé la valise ! " J'en pleurais des larmes de joie. Avec les derniers événements, je ne riais plus beaucoup ces temps-ci et j'essuyais bientôt les larmes en tentant de reprendre un air sérieux. " Je ... je m'excuse si j'ai pu ... te choquer avec ma brutalité naturel ? Je sais que ce n'est pas très courant pour un vicomte. Mais je ne supporte pas ce genre de gars... J'espère qu'il s'en souviendra à l'avenir. " Je lui tendais la main, pour qu'elle la sert. " Bienvenue à Nobilia ... hm, comment tu t'appelles au juste ? " J'aimerais bien connaître le nom de la nouvelle petite seconde que je viens de secourir tout de même. Même si je sais que je manque cruellement de subtilité sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Jeu 10 Avr - 15:15

Ça, c'est un ton que j'apprécie particulièrement. C'est le ton de celui qui quoi qu'il arrive, cherchera les embrouilles. Et je m'entends généralement très bien avec ces mecs-là.

Elle ne remarqua pas que son porteur de valise tapotait l'épaule, trop concentré à jouer la petite faible. Si personne n'intervenait elle serait obligé de dévoiler ses capacité en auto-défense dès son premier jour, autant dire que le reste de sa scolarité ne serait pas amusante.

- Tu vois, tes excuses ne me semblent pas assez sincère ...

Comment ça !? Pour une fois qu'elle s'excusait vraiment, ok si elle avait due le faire normalement elle aurait été bien plus hautaine, mais de là à dire que ça n'était pas sincère il y avait tout un monde !
Quelqu'un toussa, le regard du gars qui la tenait se reporta sur cette personne et Mia fit de même. Elle fut relativement soulagée en voyant qu'il s'agissait de son porteur de valise, il en avait mis du temps ! Enfin, il était venu c'était le plus important.

- Qu'est-ce t'as morveux ? Un chat dans la gorge ?

Ils échangèrent des sourires totalement idiots et l'espace d'un instant elle douta sur le fait qu'il vienne l'aider. Mais le porteur de valise passa le bagage au dessus de sa tête avant d'ajouter :

- Haha. Je n'aime pas ton humour.

Le gars qui la tenait prit un air surpris, très rapidement égalé par la jeune fille qui fixait son porteur de valise.

- Mais attends... qu'est-ce tu fous là...

Exactement la même question qu'elle se posait avant de voir la valise voler en plein dans la tête du mec.

- Tiens ! Mange ça !

La valise ! Mia dut se retenir de pousser un petit cri de terreur, il oser balancer SON bagage sur ce type ! Pauvres petites roulettes !  
Mais au moins ça avait servi à quelque chose, le gars était si surpris qu'il lâcha la petite, elle fit quelques pas vers son porteur de valise, d'ailleurs celui ci ne tarda pas à récuperer le bagage.

- Je suis pas un morveux. Je suis Vadim Miloslav, tâche de t'en souvenir.

Bien dit ! Pensa-t-elle, s'il s'était laissé traité de morveux il serait descendu bien bas dans son estime ! Mais elle se rendit rapidement compte d'un truc, Miloslav, c'est un nom russe ça non ? Alors, c'était un russe ce Vadim ! Ils étaient un peu comme de très lointains cousins du coup ? Cette idée était un peu bizarre, de toute façon pouvait elle réellement prétendre être russe ? Ces grands parents étaient venus en France, elle n'avait fait que de très rares voyages en Russie pour voir sa famille. Elle décida de laisser totalement de côté cette découverte, peut être allait elle en avoir besoin un jour, mais pas encore.
Alors qu'un adulte se précipitait vers eux Vadim reprit la valise sous son bras et la gamine sous l'autre, puis il se mit à courir.
Comment ne pas être offusquée d'être portée comme un vulgaire sac à patates !

Finalement, éloignés de toutes cette agitation, il la déposa par terre. Elle était partagé entre faire semblant de pleurer car il avait fracasser un autre gars, ce qui aurait été la réaction la plus faible possible et celle de lui sourire et de le remercier de l'avoir sorti de là. Elle n'eut pas à réfléchir très longtemps car son porteur de valise poussa un long soupir avant de se mettre à rire. Elle laissa donc sa curiosité naturelle s'affichait sur son visage, était ce l’euphorie qui le rendait ainsi ? Ou peut être un pétage de plomb...

- Mais tu as vu sa tête quand je lui ai balancé la valise !

Non, elle avait eut du mal, il fallait dire que c'était SA valise qui était en train de heurter la tête du gars à ce moment précis ! M'enfin elle avait du mal à lui en vouloir pour ça, surtout que c'est pour elle qu'il s'était servi du bagage comme d'une arme.

- Je ... je m'excuse si j'ai pu ... te choquer avec ma brutalité naturel ? Je sais que ce n'est pas très courant pour un vicomte. Mais je ne supporte pas ce genre de gars... J'espère qu'il s'en souviendra à l'avenir.

VICOMTE !? Elle écarquilla les yeux, ce mec était un VICOMTE !? Genre noble et tout ! Elle ne put se résoudre à faire le moindre geste, totalement sous le choc. Ce n'était pas le comportement "violent" de Vadim qui l'avait choquée, mais son titre, elle n'aurait jamais imaginé rencontrer un vrai noble, du moins pas si rapidement. En plus il était tellement... bah il l'avait aidé sans ronchonner ! Elle ne s'en serait jamais douté qu'un Vicomte fasse ce genre de chose !
Alors même qu'il lui tendait sa main elle ne pensa pas à la serrer, trop absorber par cette histoire de titre.

- Bienvenue à Nobilia ... hm, comment tu t'appelles au juste ?

La question parvint à son cerveau comme étouffée, elle secoua alors la tête pour reprendre ses esprits, bien qu'elle resta un peu troublée de cette nouvelle découverte. Elle saisit la main de Vadim qui par rapport à la sienne était immense.

- Je... Moi c'est Mia... Hésita-t-elle.

Elle continua à le fixer,eElle n'arrivait vraiment pas à se faire à l'idée qu'il soit aussi noble, à côté, elle était même un peu ridicule. Puis elle remarqua qu'elle devait avoir l'air idiote, elle fit donc un sourire gêné. Elle ne jouait plus désormais.

- Euh, Mia Sveltana, merci beaucoup de m'avoir sortie de là...

Maintenant elle était réellement intimidé, il n'était pas quelqu'un qu'elle pouvait prendre de haut, c'était même lui qui pouvait faire ça. Un noble ! Woah, c'était vraiment étrange comme situation, Mia gênée ça n'existait pas ! Du moins jusqu'à maintenant... elle avait été supérieur à tout ceux qui l'entourait, son père était le seul qu'elle voyait comme à peu près son égal. Et encore, ça ne l'empêchait pas de le manipuler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   Ven 11 Avr - 20:42

Lorsque enfin, je réussis à m'arrêter de rire je pus m'apercevoir que la petite fille que j'avais devant moi restait muette et me regardait bizarrement. Ses yeux noisette me fixaient et une nouvelle fois, j'étais troublé par la ressemblance que je pouvais trouver avec les miens. Dans mon visage dont j'avais en grande partie hérité de ma mère, on pouvait deviner sans mal mes origines russes. Il ne manquait que les yeux clairs. Mais quand j'étais petit, elle me répétait tellement qu'elle adorait la couleur noisette de mes yeux que je les ai toujours apprécié. Ce n'est que lorsque je sentis une petite main dans la mienne tendue que je revins à la réalité. " Je... Moi c'est Mia... " Y'a pas à dire, quelque chose n'allait pas. J'avais un truc sur le visage c'est ça ? Lorsque je relâchais sa main en la fixant à mon tour, elle dut bien se rendre compte que j'avais remarqué quelque chose et baissa de nouveau les yeux avec un petit sourire. " Euh, Mia Sveltana, merci beaucoup de m'avoir sortie de là... " Un coup elle me fixe, un coup faut absolument pas qu'elle croise mon regard... Elle est difficile à suivre cette Mia !

Avec Cierra, j'avais bien retenu la leçon : quand une fille nous remercie de l'avoir sauvée, ne pas nier en faisant son intéressant sous peine de se prendre une paire de baffes. " De rien. " Ce serait bien suffisant. Je ne pouvais m'empêcher de la fixer encore. Je gardais mes mains dans mes poches et je me baissais légèrement vers elle, histoire de moins la dominer par ma grande taille. Silencieux, je m'appliquais à avoir l'expression la plus neutre possible. Quand je pensais l'avoir fait assez attendre, je m'expliquais brièvement. " Tu vois ? C'est pas agréable d'être fixé sans raison. " Je pris alors la valise et me tournais vers elle malicieusement. " On y va alors ? "  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Premier jour plutôt agité [PV : Vadim MILOSLAV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Le premier jour du reste de notre vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Le petit coin de détente :: Les archives :: Les vieux RPG :: RP terminés-