Partagez | .
 

 Un petit laisser-aller de vacances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Un petit laisser-aller de vacances   Mer 7 Mai - 20:10

C'est les vacances et Gabriel est aux anges. Beaucoup d'élèves sont rentrés chez eux et le garçon découvre une école plutôt calme. Bien sûr, la première chose dont Gabriel rêvait pour ces vacances était de pouvoir se lever tard et récupérer la fatigue du décalage horaire entre ici et chez lui. Sa mère vivant pourtant en France lui avait expliqué qu'elle ne serait pas chez elle avant mi-novembre. Alors seul pour seul, le brun s'était dit qu'au moins en restant à l'école, il n'aurait pas à bouger, ni pour l'aller, ni pour le retour. Durant les premiers jours, la solitude ne s'était pas vraiment fait sentir. Mais Gabriel était une personne qui aimait la compagnie. Il avait donc pensait profiter que ses camarades de chambre soit absents et le nombre de surveillant réduit pour demander à quelques élèves restants de l'école, sans les connaitre pour autant, a venir partager un repas "très sain" dans la chambre qu'il occupait. Beaucoup avaient refuser, pensant que la proposition était louche ou qu'il s'agissait d'une farce. Mais voila, tous n'avait pas refusé, à la grande joie de Gabriel. Il avait donc donné rendez-vous à ses invitées chambre 6 vers vingt heures en glissant un astucieux "Si tu peux ramener quelque chose à manger, ce serait super." dans ses instructions.

Il était dix-neuf heure et le garçon revenait du super marché où il avait prit un paquet de chips, des tomates cerises, de la charcuterie, quelques sodas et assez de bonbons pour se faire des caries en un soir. Mais le plus important maintenant n'était pas la nourriture mais l'état de son coin dans la chambre. Étant seul, son bordel ne dérangeait personne. Alors bien sûr, Gabriel allait devoir faire un brin de ménage avant l'arrivée des filles. Il ramassa ses livres pour en faire une pile contre le mur et regroupa ses vêtements sales dans un sac prévu à cet effet. Le reste allait à la poubelle. Lorsque moins le quart sonna, il pouvait se mettre a installer son petit pic-nique. Avec ce qu'il avait prit, ce ne serait pas long.
Le temps de plier sa couette en deux, de la poser au sol comme une descente de lit, son coussin un peu plus à l'écart et de centrer la nourriture entre son oreiller et la couette. Le tour était joué!
" Bon, il ne reste plus qu'a attendre qu'elles arrivent. Déclara-t-il en se laissa tomber sur son matelas à présent nu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Lun 12 Mai - 9:41

Milieu de la première semaine des vacances. J'avoue que je m'ennuie un peu, ici, c'est vraiment vide en ce moment. Et puis j'ai tellement hâte d'être dimanche, je vais enfin retourner chez moi pour y passer la deuxième semaine de ces premières vacances de l'année scolaire. Je vais pouvoir passer du temps avec mon petit frère, et revoir quelques amis de mon ancien établissement. Et puis bien évidemment mes parents, même si comme d'habitude ils travailleront beaucoup et ne pourront malheureusement pas être très présents.

Je ne sais pas trop quoi faire ce soir, alors naturellement mes pas me guident vers la salle de musique. Après une bonne demi-heure d'arpèges, gammes, accords et fausses notes diverses et variées, je finis par retourner tranquillement vers l'internat. Un petit coup d’œil à ma montre m'apprend qu'il est dix-neuf heures quarante. Après quelques minutes de marche un peu rêveuse, je finis par arriver à destination. Je ne saurais pas dire pourquoi mais je n'ai pas spécialement envie de retourner dans ma chambre maintenant. Je gambade tranquillement vers une fenêtre au bout du couloir, d'une humeur de papillon.

Dehors, il fait déjà nuit, et le mince croissant de lune dont la pâle lumière se fait vacillante dans l'obscurité joue à cache-cache entre les nuages gris. On ne voit pas très bien les étoiles, ce soir, tous ces nuages les camouflent. En tout cas il ne doit pas faire bien chaud dehors, déjà qu'à l'intérieur mon énorme pull n'est pas de refus, je ne préférerai pas tester la température extérieure. Je me demande quelle température il fait chez moi, et puis ce qu'est en train de faire Sacha. A mon avis, comme à son habitude le soir, il a du dîner à dix-neuf heures trente, et doit maintenant être en train de boire du lait Ribot en écoutant un peu de musique, enroulé dans une couverture sur le canapé, en attendant le retour des parents. Alors que je commence à me perdre dans mes pensées, appuyée contre la fenêtre, un bruit de pas retentit derrière moi, et quelqu'un vient me déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Lun 12 Mai - 11:26


Lorsque son téléphone avait sonné pour lui annoncer que son frère Logan était tombé en panne de voiture et qu'il ne pourrait pas venir la chercher comme prévu dans son école, Manon avait été un peu triste de devoir repousser son départ. Elle aimait beaucoup Nobilia. Mais sa famille lui manquait beaucoup et ça lui tardait d'enfin les revoir. Le temps était tout à fait déprimant mais cela n'empêchait pas Manon de se lever tôt et d'enfiler son k-way pour aller courir et poursuivre son entraînement quotidien, sous la pluie avec les baskets pleins de boue. Elle qui venait encouragé les gardes tous les matins était un peu triste de voir qu'ils étaient en nombre bien réduit pour protéger l'établissement. Heureusement pour elle, son chef était toujours là. " Lamy ? Mais qu'est-ce que vous faites encore là ? " Le jeune chef des gardes, avec ses étranges lunettes qu'il portait en bandeau dans les cheveux, lui avait toujours fait penser à un grand-frère d'avantage qu'à un véritable chef. Il s'inquiétait beaucoup pour elle. Et elle n'avait pas pu le prévenir que finalement, elle ne pouvait pas encore rentrer chez elle. " Bonjour chef ! Ben je ne rentre pas tout de suite finalement. " Avec la pluie torrentielle, ils ne s'entendaient pas bien parler et il lui fit bientôt signe de le suivre pour qu'ils aillent tous deux se mettre à l'abri dans le gymnase.

" Vous tenez quand même à courir par un temps pareil. Y'a pas à dire, Lamy, vous avez du cran. " Très heureuse, elle retrouva enfin son sourire. Elle en aurait presque oubliée qu'elle était trempée jusqu'aux os. " Ben oui, je suis pas en sucre ! " C'est alors que le chef eut une idée. " Dites-moi. Vous restez encore combien de temps ? " La petite réfléchie un instant avant de donner sa réponse. " Normalement jusqu'à la fin de la semaine. Pourquoi cette question ? " Le grand homme lui sourit, une idée derrière la tête. " Que diriez-vous si je vous proposais de prendre en charge votre entraînement pour la semaine ? " Les yeux de la jeune apprentie s'allumèrent, comme deux petites étoiles. " C'est vrai ? Vous feriez ça ? " Mordue de sport et grande acharnée pour son entraînement, Manon était ravie de savoir que son chef allait pouvoir l'aider dans son entraînement quotidien. Quand elle s'entraînait avec les autres, il voyait bien qu'elle ne souffrait pas beaucoup et qu'elle n'atteignait que rarement ces limites. Ces vacances forcées à Nobilia était un moment idéal pour qu'il puisse tester les véritables limites de la jeune apprentie, pleine de potentielle. La semaine allait être constructive.

" Une soirée ? Vous faites ça dans l'internat ... ? " La petite Manon était arrivée ce matin-là avec une drôle d'invitation dans les mains. Son chef était un peu surpris de voir qu'elle lui demandait son avis. Elle le voyait vraiment trop comme un grand-frère et c'est donc vers lui qu'elle s'était tournée pour trouver de bon conseil. " Oui. Mais je ne connais pas ce Gabriel. Je crois qu'il est dans l'autre classe de seconde. Vous pensez que je devrais y aller ? " Elle était vraiment innocente et son chef ne put résister à l'envie de lui ébouriffer ses longs cheveux châtains pour la taquiner. " Bien sûr qu'il faut y aller ! Vous n'êtes pas beaucoup dans l'établissement alors profitez-en ! Tout le monde devrait pouvoir s'amuser. " C'est donc avec l'accord de son chef bien-aimé que Manon se décida à rejoindre la chambre numéro 6 pour vingt heures. Elle n'avait pas eu le temps de faire des courses mais ramena deux bouteilles de son stock personnel de Cola : sa boisson préférée. C'était pour dire à quel point elle était consciencieuse et ne voulait pas venir les mains vides. Seulement sur le chemin, elle vit une fille de sa classe qui s'étaient arrêtés devant une fenêtre, le regard perdu. Manon ne pouvait pas rester sans rien faire. Alors, elle prit son courage à deux mains et avança vers elle.

" Tiens salut ! Toi aussi tu es coincée ici pour les vacances ? Je m'appelle Manon. On est dans la même classe il me semble... " Et aussitôt, elle lui sourit très gentiment. Il était difficile de résister aux sourires de Manon. Il avait comme un charme particulier puisqu'on pouvait deviner tout de suite qu'ils étaient véritablement sincères. Peu importait vraiment la réaction de la jeune fille en face d'elle désormais. Parce que pour remonter le moral de cette grande fille-là, Manon avait eu une idée. Et plus têtue qu'elle, c'était difficile à trouver. " Tu veux bien m'accompagner à la fête de Gabriel ? J'ai même pris du Cola ! " Toute fière, elle lui montra les deux grandes bouteilles qu'elle transportait. Pour un peu mieux la convaincre, elle lui prit bientôt la main. " Tu verras, on va bien s'amuser. " Un autre sourire et Manon espérait que le tour était joué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Ven 16 Mai - 20:04

Je sens la présence de quelqu'un approchant derrière moi, accompagnée du bruit de ses pas, et la voix de cette personne achève de me sortir de mes pensées. Pendant qu'elle commence à me parler, je me retourne, a regardant, un petit peu surprise par cette apparition humaine. " Tiens salut ! Toi aussi tu es coincée ici pour les vacances ? Je m'appelle Manon. On est dans la même classe il me semble... " Ladite Manon me sourit alors gentiment. "Oh euh moi aussi mais seulement pour cette semaine. Moi c'est Lana! " Je mets un peu de temps à m'extirper de toutes mes petites pensées vagabondes, puis réussis à me concentrer sur la jeune-fille. A mon tour,  je luis souris, timidement.

" Tu veux bien m'accompagner à la fête de Gabriel ? J'ai même pris du Cola ! " Chocolat? Non j'ai mal entendu. Cola. Elle a dit "Cola". Je suis vraiment obsédée par le chocolat, c'est incroyable. Manon me montre alors fièrement deux grandes bouteilles de soda. "Oh c'est gentil... Mais... Je ne sais pas trop..." Je ne crois pas connaître ce Gabriel, et puis je ne sais pas vraiment qui sera présent, excepté Manon et lui, alors j'avoue ne pas être vraiment motivée pour y aller. Elle me prend alors doucement la main, tout en souriant. Elle a l'air vraiment gentille, je suis un peu gênée d'avoir envie de refuser sa proposition.  " Tu verras, on va bien s'amuser. " Je ne sais pas trop quoi faire, je ne vais tout de même pas lui dire que je ne veux pas y aller parce que j'appréhende un peu l'idée de me retrouver entourée d'inconnus, c'est vraiment stupide de ma part, d'ailleurs.

"Mais, dis... Qui sera là?" Je dois sans aucun doute être en train de passer pour une timide asociale. Quoiqu'il en soit, je vais essayer de faire un effort pour passer au-dessus de ça, même si je ne garantis pas que je vais être très "investie" dans cette fête. Il serait tout à fait dans mes vilaines habitudes de e mettre un peu à l'écart des autres de mon propre grès si je ne me sens pas à l'aise avec eux. Et puis cette Manon est tellement souriante, cela me briserait un peu le cœur de lui dire "non"! C'est tellement violent comme mot!

"Bon, d'accord... Je viens. Mais... Tu es sûre que les gens seront gentils?" Je finis donc par la suivre, acceptant de l'accompagner, bien que je ne sois vraiment, vraiment pas motivée D'ailleurs si elle a pris de la boisson, peut-être que c'est qu'il faut apporter des munitions nutritives? Je ne vais quand même pas arriver les mains vides! "Euuuh s'il  faut apporter un truc à manger... Je peux aller chercher du chocolat dans ma chambre?" Je m'y rends donc et attrape en vitesse deux tablettes de chocolat extra-noir, mon préféré de tous les temps, dans le tiroir de ma table de chevet, et rejoins vite Manon, plaquettes de chocolat en main. "Voilà!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Dim 18 Mai - 11:56

" Oh euh moi aussi mais seulement pour cette semaine. Moi c'est Lana ! " Manon était si heureuse. Elle ne s'était pas faite rejetée ! Faire connaissance avec une camarade de classe était toujours un véritable bonheur pour elle. Lana lui paraissait très gentille et vraiment mignonne avec les rougeurs qui lui venaient sur les joues à ce moment-là. L'avait-elle dérangé ? En tout cas, elle avait répondu à son sourire. C'était plutôt bon signe pour la suite. Alors qu'elle allait l'emmener avec elle, la jeune fille aux cheveux rouges parut un peu réticente. " Mais, dis... Qui sera là ? " Manon s'arrêta brusquement, elle essayait de plisser les yeux pour se souvenir et donner une bonne réponse. " Ben pour l'instant, Gabriel, toi et moi ? Je ne sais pas qui d'autres à prévenu de venir. Je ne connais pas encore beaucoup de monde ici. Et on a pas l'air d'être très nombreux à rester pendant les vacances de toute façon. " La jeune apprentie fit une petite moue boudeuse avant de retrouver son sourire quand sa camarade se décida à répondre. " Bon, d'accord... Je viens. Mais... Tu es sûre que les gens seront gentils ? " Elle semblait vraiment avoir peur d'y aller et Manon ne pouvait s'empêchait de trouver ça adorable. " Mais oui ! T'en fais pas ! Au pire, sache que je suis une apprentie garde, alors je sais me défendre ! Je pourrais nous protéger ! " Jouer les petits chevaliers étaient une seconde nature pour Manon. Elle espérait avoir réussi à convaincre Lana et à vaincre ses dernières réticences pour l'accompagner. C'est surtout qu'elle était rassurée d'y aller avec une personne qu'elle avait au moins déjà rencontré de vue. Et puis, plus on était de fous, plus on riait, non ?

Elles firent quelque pas pour se rapprocher de la fameuse chambre où elle avaient rendez-vous jusqu'à ce que Lana reprenne la parole, se souvenant soudainement de quelque chose. " Euuuh s'il faut apporter un truc à manger... Je peux aller chercher du chocolat dans ma chambre ? " Manon inclina légèrement la tête sur le côté, surprise. " Oui, bien sûr ! Je t'attends là si tu veux. " Pendant que la jeune fille repartait en vitesse dans sa chambre, l'apprentie jeta un coup d'œil à son portable pour avoir l'heure. Aucun message. Elle avait bien prévenu toute sa famille qu'elle était occupée ce soir. Et son chef ne s'inquiétait même pas pour elle ? Elle était à la fois soulagée et déçue. De toute façon, elle lui raconterait le lendemain comment tout cela ce sera dérouler. " Voilà ! " Armée de plaquettes de chocolat, Lana revint fièrement et elles purent se présenter à l'heure au point de rendez-vous. Manon qui était définitivement la plus courageuse des deux, malgré sa petite taille, frappa à la porte, espérant qu'on vienne ouvrir. Un grand sourire confiant sur les lèvres, dès que la porte s'ouvrit, elle demanda pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté. " Bonsoir ! C'est bien ici la fête ? " Définitivement heureuse d'avoir été invité, la jeune fille leva alors fièrement la main pour se présenter. " Je m'appelle Manon et voici Lana ! Merci de nous avoir invité, j'espère qu'on va bien s'amuser ! " Il n'y avait pas à dire, Manon était très heureuse et pleine d'énergie ce soir. Peut-être même un peu trop enthousiaste, elle espérait que son attitude ultra-positive n'allait en rien gâcher la fête. Puisque même si elle était pleine de bonne volonté, elle réussissait souvent bien malgré elle à faire toujours ce qu'il ne fallait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Dim 18 Mai - 15:54

Gabriel avait invité pas mal de monde pour cette petite soirée. Bien sûr, quelques-uns l'avaient prit pour un fou d'inviter de parfait inconnu et lui avaient fait comprendre sur le moment. D'autre avait simplement dit qu'il ne pouvait pas ou qu'il verrait sur le moment venu. L'aiguille des minutes avançait doucement dans le cadran de l’horloge, et toujours personne. On toqua à sa porte. Le jeune homme se leva et ouvrit la porte.
" Salut, c'est bien toi qui fait une fête dans ta piaule ce soir?
- Yep.
- Ok, alors c'était pour te prévenir que je pourrais pas venir finalement. J'ai eu un appel de ma copine et...
- Ouais, j'comprend. Pas de souci. Passes-lui le bonjour et puis bonne soirée à vous deux.
- Merci. Mais ça va être chasse aux fantômes ce soir. Elle m'a dit en avoir vu et elle flippe à mort. Il ria.

Les deux garçons se séparèrent après un signe de main. Gabriel ferma à nouveau sa porte et retourna du côté de sa chambre. Des fantômes hein? Il s'agissait surement d'une blague ou d'un moyen pour elle de faire venir son amoureux. Il sourit et ouvrit une bouteille de soda à l'orange. Le jeune homme attrapa sa tasse qu'il utilisait surtout pour ses boissons chaudes en règle général et se servit une tasse. Il commença à boire, allant à la fenêtre de sa chambre pour contempler la vue qu'il y avait. Après quelques minutes, on toqua à nouveau à sa porte.
- Bonsoir! C'est bien ici la fête?
- Oui! Il regarda les deux demoiselles qui se présentaient à sa porte. C'était très agréable comme visite.
- Je m'appelle Manon et voici Lana! Merci de nous avoir invité, j'espère qu'on va bien s'amuser!
- Pas de souci pour ça! Enchanté, moi, c'est Gabriel. Oh! Entrez!! Il laissa le passage libre, les invitant avec un mouvement de bras, sa tasse au bout.

Il resta un moment à regarder les deux jeunes filles. L'une était énergique et décontractée. S'il ne se trompait pas, elle avait dit s’appeler Manon. Ce ne serait pas dur pour lui de s'en souvenir, ce prénom était plutôt connu en Égypte. Elle avait une apparence plutôt enfantine mais le jeune homme remarqua rapidement ses yeux bleus métallique qui laissait apparaitre un certain charme féminin. Dans quelques années, celle-ci ferait des malheurs... A son passage, Gabriel cru sentir une légère odeur de fleur. Du Lilas s'il ne se trompait pas. C'était agréable. Il passa ensuite à sa deuxième invitée. Ses lèvres se pincèrent le temps de se souvenir du prénom de cette dernière. Lana. Bien qu'il sonnait plutôt agréablement à ses oreilles, c'était la première fois qu'il entendait ce prénom. Et là, la chanson fut différente. Le moins que l'on pouvait dire était que la fameuse Lana était très séduisante. Elle avait de longs cheveux couleur fauve. Bien sûr, il ne pu s'empêcher un regard sur la poitrine de cette dernière, se rattrapant par la suite en tournant la tête vers sa chambre. "Mais qu'est-ce que je fous, bordel?!" Il éclaircie sa voix avant de reprendre la parole.
- J'espère que ça ne vous déranges pas, je nous ai installé au sol. Mais vous pouvez vous installer sur le lit, y'a pas de problème.

Il avala le restant de sa boisson dans son verre. Ce n'était rien. Il avait simplement été surprit par le physique de cette fille. Gabriel la regarda à nouveau, souriant pour qu'elle se sente à l'aise. Le jeune homme remarqua alors ses provisions. Ses yeux s’éclaircir alors d'étoiles.
- Du chocolat noir! C'est super Lana. Il se permit de débarrasser les mains de la rouquine. T'as trouver le bon candidat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Lun 19 Mai - 17:39

Nous nous dirigeons à présent vers la chambre de ce Gabriel, et Manon frappe alors à la porte, et une fois que celle-ci s'ouvre, en arborant un grand sourire demande d'un ton jovial:  " Bonsoir ! C'est bien ici la fête ? " Le jeune-homme qui vient d'ouvrir la porte répond positivement en nous regardant. Manon s'empresse alors de faire rapidement les présentations, visiblement elle semble plutôt enthousiaste à l'idée d'être ici. " Je m'appelle Manon et voici Lana ! Merci de nous avoir invité, j'espère qu'on va bien s'amuser ! " Gabriel nous fait alors entrer dans sa chambre, une tasse à la main. Pas de souci pour ça! Enchanté, moi, c'est Gabriel. Oh! Entrez!! Manon et moi entrons donc dans la pièce. Je me sens un peu à côté de la plaque: alors que Manon est de si bonne humeur semblant vouloir s'amuser, je suis presque apeurée à l'idée de passer la soirée avec des gens que je ne connais pas. J'essaie de ne pas le faire paraître, mais je crois que cela va se révéler difficile.

Je parcoure la pièce des yeux, j'ai honte de l'avouer, mais je le fais presque à la manière d'un animal en cage. Allez, Lana, un peu de bonne volonté, zut à la fin! " J'espère que ça ne vous déranges pas, je nous ai installé au sol. Mais vous pouvez vous installer sur le lit, y'a pas de problème. " J'esquisse un petit sourire qui à la base se fait rassurant mais doit plutôt me donner un air de dépressive qui simule, et lui répond d'une petite voix. " Oh mais non, c'est très bien par terre! " Je m'installe donc au sol pour illustrer mes propos.

Gabriel remarque alors les tablettes de chocolat que je tiens amoureusement dans mes mains, et ses yeux semblent alors s'éclairer d'une lueur de magie céleste. Il attrape donc les plaquettes, l'air heureux. " Du chocolat noir! C'est super Lana. T'as trouver le bon candidat. " Visiblement, il a l'air de beaucoup aimer le chocolat noir! Tant mieux, au moins je suis sûre de ne pas faire un flop total avec mes provisions... Après tout, pas mal de gens préfèrent le chocolat moins corsé! " Oh et bien tant mieux... Et... Et toi, Manon, tu aimes ça? " Oui, lorsque je ne sais pas quoi dire, mais que je veux quand même dire quelque chose pour ne pas passer pour une muette, je dis très souvent des choses totalement inintéressantes. Cette pensée réussit donc à me gêner un peu, contribuant évidemment à me faire rougir, comme c'était prévisible... Je veux m'enterrer sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Jeu 22 Mai - 14:33


" Pas de souci pour ça! Enchanté, moi, c'est Gabriel. Oh ! Entrez !! " Le garçon paraissait aussi enthousiaste qu'elle et ça plaisait beaucoup à Manon. Elle remarqua alors qu'elle l'avait déjà vu et il était en seconde comme elle, mais dans l'autre classe. Son sourire était doux et son visage lui inspirait confiance. Bien plus grand qu'elle, elle devait lever la tête pour lui parler et cela lui rappelait un peu l'attitude qu'elle adoptait avec ses grands-frères. La chambre avait été réaménagé pour la fête et dans un petit silence, le dénommé Gabriel finit par reprendre la parole. " J'espère que ça ne vous déranges pas, je nous ai installé au sol. Mais vous pouvez vous installer sur le lit, y'a pas de problème. " La jeune apprentie fit doucement "non" de la tête tandis que Lana parlait pour elle : " Oh mais non, c'est très bien par terre ! " Elle suivit sa camarade de classe en s'asseyant à même le sol, en tailleur. Comme la jeune apprentie portait un short noir et des collants opaques, ses jambes musclés étaient cachés et elle pouvait librement s'asseoir comme elle voulait. Elle ne portait jamais de vêtements féminins, bien trop inconfortable à son goût. Même si ses bottines avait de légers talons pour lui faire gagner quelques centimètres, elle n'était pas encore dans l'optique de paraître féminine. Malgré son âge, Manon se voyait toujours comme une enfant et n'avait pas du tout noté le regard que Gabriel avait pu lancé à Lana, en parfait innocence.

" Du chocolat noir! C'est super Lana. T'as trouver le bon candidat. " Comme il se saisit des plaquettes de chocolat, Manon ne put s'empêcher de sourire en voyant à quel point, sa nouvelle amie était gênée. " Oh et bien tant mieux... Et... Et toi, Manon, tu aimes ça ? " Sa voix tremblait, elle n'était pas à son aise. Manon l'avait bien sentie. La jeune apprentie pencha alors légèrement la tête sur le côté, jouant de sa longue chevelure châtain et lui adressa un petit sourire rempli de confiance. " Oh oui ! C'est vraiment délicieux ! Mais j'évite d'en abuser, ce n'est pas bon pour le sport ! " Sa voix enfantine et pleine d'énergie avait raisonné dans toute la pièce. Elle déposa alors les bouteilles de Cola qu'elle avait emmené avec elle et voyant que le verre de Gabriel venait d'être vidé, elle ouvrit sa bouteille. " Je te sers, Gabriel ? " Bien adroitement, elle remplit d'abord son propre verre en attendant sa réponse puis se tourna vers Lana. Elle ne prendrait pas mal un refus, voyant qu'en plus il y avait plein d'autres bouteilles au choix. " En tout cas, je suis très heureuse d'être là. Tu attends d'autres personnes ? " Toujours en gardant son petit sourire, elle écouta patiemment sa réponse avant de se servir de son verre, une fois tout le monde servit. " Santé ! " Elle approcha son verre pour trinquer avec tout le monde dans la bonne humeur. Timidement, elle tendit bientôt la main vers un sachet de bonbon, interrogeant Gabriel du regard. " Je peux ? " Il ne suffisait que d'une réponse positive pour que son grand sourire réapparaisse sur son visage d'ange. Du Cola et des bonbons. Que demandez de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Jeu 22 Mai - 15:57

Sa petite installation à même le sol ne semblait gêner personne. C'était un soulagement même si l'inverse ne l'aurait pas dérangé. Il s'était donc approché à son tour vers le coin coussins. La conversation s'était orienté sur le chocolat noir. Cela faisait un moment à présent que Gabriel n'en avait pas prit un morceau. La nourriture de l'école et même du pays était très différente de son lieu de vie. Bien sûr, il appréciait les plats mais revenir un peu à ce qu'il connaissait était assez rassurant et le faisait revenir sur ses origines. Manon attrapa alors l'une des bouteilles qu'elle avait apporté.
" Je te sers, Gabriel?

Il approcha alors sa tasse avec un grand sourire en la gratifiant d'un "Avec plaisir". La demoiselle fit ensuite le nécéssaire pour que la rouquine soit plus à l'aise. C'est vrai qu'elle n'avait pas l'air d'être dans son élément ici... Bon, il y avait de quoi. Atterrir dans la chambre d'un garçon qu'on ne connaissait pas pour y passer la soirée, à boire du soda et s'empiffrer de choses toute plus délicieuse pour la ligne devait être plutôt déstabilisant.
- En tout cas, je suis très heureuse d'être là. Tu attends d'autres personnes?
- Vraiment? Tant mieux. Je suis pas sûr que d'autre viendrons. Un mec est passé avant vous pour se décommander. J'avoue que c'était plutôt tordu d'inviter des inconnus pour une soirée dans ma chambre. Je pensais que tous auraient peur de moi. Il se mit à rire.
- Santé!
- Fee sihetak!! Il leva à son tour son verre.

Si Lana avait encore l'air un peu hésitante quant à sa présence ici, Manon semblait se sentir comme chez elle. Elle demanda tout de même la permission d'entamer l'un des paquets de friandises. Gabriel l'invita, en lui prédisant d'ailleurs qu'ils étaient là pour ça. La curiosité du jeune homme l'emporta. Il questionna alors les deux filles.
- Qu'est-ce qu'y vous a décidé à venir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Ven 23 Mai - 17:50

Tandis que je suis toujours aussi gênée, Manon répond à ma question, souriante et pleine d'énergie. " Oh oui ! C'est vraiment délicieux ! Mais j'évite d'en abuser, ce n'est pas bon pour le sport ! " Sa réponse me fait alors sourire, il est vrai que je n'avais jamais vraiment pensé à cet aspect de la chose. En même temps, ce n'est pas quelque chose qui m'obsède, je ne fais absolument pas partie des filles qui passent leur temps à compter les calories et à chercher à mincir à tout prix. Du moment que je ne finis pas obèse, ce n'est pas un petit bidon qui va me faire pleurer. Et puis de toute façon, je trouve que mieux vaut avoir de petites poignées d'amour qu'être un aquarium à côtes. Chacun son point de vu de ce côté là, mais mon opinion sur le sujet est bien tranchée.


Manon pose les bouteilles de soda qu'elle a apporté pour l'occasion, et sa voix enjouée me ramène au monde qui m'entoure. " Je te sers, Gabriel ? " Je me donne une gifle virtuelle, dans mes pensées. Mais de quoi vais-je avoir l'air si je passe mon temps à divaguer en solo au lieu de prêter attention aux deux camarades avec lesquelles je suis? Zut de zut, Lana, à la fin!  Manon remplit son verre et la tasse de Gabriel, puis se tourne vers moi. Je lui tends donc distraitement mon verre, pendant qu'elle continue de parler. " En tout cas, je suis très heureuse d'être là. Tu attends d'autres personnes? " Ah oui, tiens, c'est une question que je me posais également. Parce que si un raz-de-marée d'inconnus débarque, je ne sais pas trop comment je réagirai, et ne préfère même pas imaginer l'intensité probable de ma rougeur.


" Vraiment? Tant mieux. Je suis pas sûr que d'autre viendrons. Un mec est passé avant vous pour se décommander. J'avoue que c'était plutôt tordu d'inviter des inconnus pour une soirée dans ma chambre. Je pensais que tous auraient peur de moi. "
Il se met à rire, et Manon lève son verre. " Santé! " Gabriel l'imite. " Fee sihetak!! " Un petit point d'interrogation s'implante brièvement dans ma tête, puis, légèrement en décalage, je lève brusquement mon verre, faisant gicler un peu de boisson au passage, chose inévitable à cause de ma maladresse chronique. " Oh euh oui, santé! " Manon demande alors la permission d'entamer des friandises, ce que Gabriel valide, en ajoutant qu'après tout, cette petite soirée est là pour ça. Pendant ce temps, je plonge dans mon verre, comme cachant mon visage derrière, telle une petite tortue timide se rentrant dans sa carapace.


" Qu'est-ce qu'y vous a décidé à venir? " Je sort alors de ma bulle, redressant la tête de façon relativement violente, faisant accidentellement craquer ma nuque. Tout en discrétion, délicatesse et raffinement, Lana, clapclap! Je tourne alors mon visage vers Manon, la désignant en souriant doucement. " Oh et bien de mon côté, c'est elle! " Continue de parler, Lana, continue de parler, ils ne vont pas te manger, après tout ils ne sont pas cannibales, enfin à ma connaissance du moins! J’attrape quelques sucreries, les dégustant tranquillement, faisant osciller mon regard entre Manon et Gabriel, ne sachant pas trop quoi dire. J'ai envie de parler un peu, mais ne sait pas vraiment de quel sujet, préférant donc me taire plutôt que de passer pour une cruche aux conversations inintéressantes. Après tout, mes deux camarades ont décidément l'air plus bavard que moi, autant en profiter!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Ven 23 Mai - 20:10


Cette petite soirée organisée commençait décidément bien à plaire à la jeune apprentie. Apparemment, il n'y aurait pas d'autres invités : ça, ça l'avait un peu déçu. Mais elle s'était consolé en pensant que de coup, elle pourrait goûter tous les bonbons ! Elle ne pouvait jamais rester sur du négatif, Manon, elle était comme ça. Gabriel semblait décidément être un garçon intéressant. En plus de son léger accent et de sa peau mâte, il avait prononcé un mot étrange qui avait bien intrigué la jeune fille. Elle garda précieusement cette information en tête pour essayer de se renseigner plus tard. Et oui, une future agent secret devait bien observer ses paires pour essayer de les comprendre et de les démasquer. Et son intuition ne la trompait jamais : ces deux-là allaient devenir de bons amis, puisqu'ils n'avaient rien à lui cacher et qu'en plus d'avoir à peu près son âge, ces deux-là ne semblait pas du tout être de méchants bourgeois hautains, comme Manon en avait déjà rencontré à Nobilia. Puis aussitôt, elle repensa à Chu, une amie à elle qui été pourtant bourgeoise mais qui a toujours été très gentille avec elle. Comme quoi, tout était possible dans cet école et que même si elle avait bien conscience qu'elle ne plaisait pas à tout le monde, elle avait quand même réussi à faire des rencontres intéressantes.  

" Qu'est-ce qu'y vous a décidé à venir ? " En voilà une bien jolie question ! Manon sirota doucement son Cola qu'elle prenait toujours tant de plaisir à boire, malgré la quantité immense qu'elle avait déjà pu ingurgiter durant sa si jeune vie. " Oh et bien de mon côté, c'est elle ! " La réaction de sa camarade était si mignonne et inattendue que la jeune fille ne put s'empêcher de rire. " Oui, je plaide coupable. " Manon arrêta alors de rire, de peur de peut-être la vexer. " J'ai eu envie de venir parce que, je trouvais que c'était une bonne idée. Même si je continue de suivre l'entraînement des gardes la journée, je me sens un peu seule tous les soirs dans ma chambre. " Elle interrompit son petit discours en prenant un bonbon puis continua ses explications en les accompagnant de son magnifique sourire. " Donc je suis contente d'être là ! Merci encore ! " Elle brandit son paquet de bonbons empli de joie, avant d'en proposer à Lana, puis à leur hôte. Malicieusement alors, elle se pencha vers lui pour mieux observer ses grands yeux noirs. " Dis-moi Gabriel : d'où tu viens ? " Il était étrange de voir à quel point, durant un instant, elle a pu être sérieuse et ressemblé à une adulte. Mais ce fut vraiment très bref. Ses grands yeux gris pétillèrent de nouveau d'une joie innocente, tandis qu'elle tendait la main pour prendre une autre poignée de bonbons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Lun 26 Mai - 15:29

A en croire les mots de Lana, c'était Manon qui l'avait kidnappée pour la soirée. Cela expliquait pourquoi il ne se souvenait pas d'avoir inviter la jeune fille et de la voir ici à présent. Bien sûr, cela ne dérangeait absolument pas Gabriel, qui garda son sourire. Manon répondu ensuite alors le garçon se tourna vers elle.
" J'ai eu envie de venir parce que, je trouvais que c'était une bonne idée. Même si je continue de suivre l'entraînement des gardes la journée, je me sens un peu seule tous les soirs dans ma chambre.
- Ouais, je te comprends. Je n'aime pas être seul non plus.
- Dis-moi Gabriel : d'où tu viens?

Alors comme ça, Manon était curieuse en plus d'être dans la formation des gardes. Le jeune homme ne pu que rire. Elle lui proposa par les gestes des bonbons. Il plongea la main dans le paquet en la remerciant avec un clin d’œil. La jeune fille semblait attentionnée. C'était une qualité qu'il aimait particulièrement chez les filles. Peu lui importait qu'elle soit douce ou pétillante, Gabriel aimait les personnes qui se montrait attentif à l'entourage.
- Mon accent est bizarre? Demanda-t-il d'abord. Je viens d’Égypte. Avoua-t-il. Dans la basse Égypte pour être précis. Vous connaissez?

Il ne s'attendait pas à ce que les demoiselles en sache plus sur le pays d'où il venait. Il faut dire que ce n'était pas un pays très touristique, surtout à présent avec ce que l'on entendait là-bas. Ce n'était que guerres et autres nouvelles concernant les conflits intérieurs du pays. Là où il habitait, ce n'était pas vraiment le quotidien. La ville était assez développée et habitée pour avoir suffisamment de défense militaire. Il n'avait pas eu à subir d'événements traumatisant. C'était vraiment une ville calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Mer 28 Mai - 12:43

Alors que j'expose la raison de ma présence ici, Manon se met à rire. Ah? Mais... Bon. Euuuh? Oui. Ah. " Oui, je plaide coupable. " Elle cesse de rire, puis répond à la question de Gabriel. " J'ai eu envie de venir parce que, je trouvais que c'était une bonne idée. Même si je continue de suivre l'entraînement des gardes la journée, je me sens un peu seule tous les soirs dans ma chambre. " C'est vrai qu'une chambre vide, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux pour s'amuser... " Ouais, je te comprends. Je n'aime pas être seul non plus. " J'écoute tranquillement la conversation, ne sachant pas trop quoi dire, bien qu'un peu plus à mon aise. " Donc je suis contente d'être là ! Merci encore ! " Manon nous propose alors des bonbons, que j'accepte bien volontiers.  " Dis-moi Gabriel : d'où tu viens ? " " Mon accent est bizarre?  Je viens d’Égypte. Dans la basse Égypte pour être précis. Vous connaissez? "




Et là, attention, Lana sort de son terrier! " C'est vrai? Mais alors, tu as vu des pyramides? Des chameaux, des fresques? "Mais il doit faire très chaud là-bas, non? Et puis ça doit être vraiment beau! " Il a vraiment de la chance d'avoir pu vivre là-bas, ça doit être tellement intéressant! Puis, après cette petite intervention, j'attrape quelques carrés de chocolat que je déguste paisiblement. C'est tellement bon, le chocolat... Surtout l'extra-noir. Encore plus quand il y en a plein à manger. Au bout de six carrés, je finis par me calmer un peu. Je ne vais pas non plus tout manger, tout de même? Si? Ce serait peut-être possible en fin de compte! ais bon, je vais quand même éviter...




Je bois une petite gorgée de soda, promenant mon regard de Manon à Gabriel et de Gabriel à Manon. Lalalalala ♫ Si j'avais su plus tôt que cette soirée aurait lieu, j'aurais certainement été acheter des chamallows. Rose pâle mais pas trop. Mais pas vert menthe étrange. Trop chimique comme couleur. Tout comme le rose, en fait... ais ça doit être purement psychologique. Un colorant ou un autre, qu'est-ce que ça change donc, au bout du compte... Rien? Je crois bien, oui. Enfin bon, Lana, ne t'égare pas rien qu'en pensant à des chamallows. Ce serait quand même mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Ven 6 Juin - 16:37


" Mon accent est bizarre ?  Je viens d’Égypte. Dans la basse Égypte pour être précis. Vous connaissez ? " La première remarque du jeune homme la fit sourire. Ce n'était pas uniquement son accent qui le trahissait. Ses vêtements aussi, son teint, sa coiffure. Manon était heureuse de voir qu'il répondait à sa question aussi facilement. C'était vraiment un garçon intéressant qui n'a pas peur de parler franchement. Alors qu'elle finissait de mâcher soigneusement les deux bonbons qu'elle avait enfourné dans sa bouche, dès qu'elle l'avait pu, l'apprentie constata avec surprise mais aussi une grande joie que Lana s'était décidée à prendre plus longuement la parole. " C'est vrai ? Mais alors, tu as vu des pyramides ? Des chameaux, des fresques ? Mais il doit faire très chaud là-bas, non ? Et puis ça doit être vraiment beau ! " La cascade de questions de la jeune fille était si soudain que le rire de Manon redémarra aussitôt. Qu'est-ce que c'était drôle !

Mais elle sentait bien qu'elle allait finir par la vexer. Elle essaya de se contrôler alors, sentant pourtant des larmes de joie envahir ses grands yeux. " Aah.. J'imagine que ta vie là-bas Gabriel, est moins stéréotypé que ce que les français retiennent de l'Egypte ! " L'intelligence de la petite fille était indéniable. Bien que ces notes ne soient pas toujours à la hauteur des exigeances de Noble-Academy. " Ton accent est très joli. Il est pas bizarre du tout. " Elle lui offrit un petit sourire avant de se rendre compte que sa camarade aux cheveux rouges avait l'esprit ailleurs. Penchant d'abord la tête sur le côté, la petite fille s'approcha bientôt pour passer doucement sa main devant les yeux de l'abonnée absente. " Toujours là ? " Et une fois assurée que tout allait bien, Manon reprit sa place en relançant leur hôte. " Moi je ne connais pas grand-chose. Mais j'aimerais beaucoup voir le désert un jour. Ce doit être magnifique. "


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Lun 9 Juin - 10:55

Gabriel resta quelques secondes le regard planté sur l'image de la rouquine. Une telle intervention ne ressemblait pas vraiment à ce que la demoiselle avait pu montré depuis son arrivée dans la pièce. Peut-être commençait-elle à être à l'aise. Il faut dire qu'une chambre de mec, ce n'était pas toujours le meilleur endroit pour inviter des filles. Un sourire étira finement ses lèvres. Si Lana commençait à se faire à sa présence dans la pièce, alors le brun ne pouvait qu'en être heureux.
" Aah.. J'imagine que ta vie là-bas Gabriel, est moins stéréotypé que ce que les français retiennent de l’Égypte!
- Haha. Et comme pour répondre tout de même à Lana, il précisa. "Chameaux"...? Ah! Djemel!! Il avait froncé le front pour montrer qu'il ne connaissait pas ce mot. Chameaux et chaleur, on a partout. Par contre pyramides et tout les autres... il faut descendre dans la moyenne Égypte. Et puis... Il ria. C'est pour les touristes. C'est Lètsem nen... Il réfléchit un moment, semblant chercher son mot. Le repos des morts. Gabriel chercha encore. Tàmbo, tendo.. Taham-bò. Tôm.. Tòmbo? Tombeau!?
- Ton accent est très joli. Il est pas bizarre du tout.
- J'avoue qu'ça m'rassure. J'ai encore un peu d'mal avec le français.
- Moi je ne connais pas grand-chose. Mais j'aimerais beaucoup voir le désert un jour. Ce doit être magnifique.

A nouveau, Gabriel ria. Ce n'était pas la première fois qu'il entendait des étrangers complimenter le désert de chez lui. Franchement, il ne comprenait pas vraiment pourquoi. C'était une grande étendue de sable où les températures étaient telles que respirer devenait compliquer. Sans parler de toutes les bêtes qui grouillait dans les environs. Il y avait beaucoup d'histoires sur ces terres arides. Beaucoup se terminaient mal, soit le protagoniste mourrait, soit il lui arrivait malheurs. Cela était peut-être la cause de cette absence totale d'aller s'y aventurer. Il avait toujours entendu les adultes lui déconseiller de s'y hasarder. Surtout seul.

Plus grand, il était partit avec son frère et quelques amis, descendant le Nil sur bien des kilomètres. Là, il y avait découvert un monde bien plus intéressant d'après lui que ce malheureux désert. Alors il se permit d'ajouter:
- Les bords du Nil sont plus agréables. Et il enchaina avec une question. Vous avez toujours vécues en France?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   Ven 13 Juin - 20:29

Toujours perdue dans mes divagations à propos de chamallows, commençant à dériver vers le chocolat et les crêpes, je finis tout de même par me demander pourquoi Manon s'est encore une fois mise à rire. Tout cela me parait tout de même un peu étrange, ça me donne l'impression que je ne dis que des choses d'une stupidité absolue, ce qui est un peu perturbant. Mes réflexions intérieures si profondes font que je ne fait plus trop attention à la conversation, jusqu'à ce que je vois la main de Manon s'agiter doucement devant mon visage. " Toujours là ? " Zut, je crois que j'étais partie un peu loin... " Oh euh oui oui ! " J'essaie donc de reprendre le cours de la conversation le plus vite possible, pour éviter d'être perdue dans la discussion. " Moi je ne connais pas grand-chose. Mais j'aimerais beaucoup voir le désert un jour. Ce doit être magnifique. " Il doit quand même faire très chaud là-bas... Comme dans un four...


En entendant les paroles de Manon, Gabriel se met à rire, puis ajoute:   " Les bords du Nil sont plus agréables. " Le Nil... Je me demande s'il y a beaucoup de crocodiles.. " Vous avez toujours vécues en France? " Je réponds en souriant timidement, histoire d'éviter de passer pour une fille déprimante et déprimée. " Moi oui, en tout cas! " Je fronce les sourcils un bref instant, puis demande à Gabriel: " Mais ça ne te fait pas un peu bizarre de vivre en France, après l'Egypte? Ça doit te faire froid! " Je pioche un bonbon et le grignote. A force de manger des sucreries, j'ai le bout des doigts couvert de ce sucre acidulé, qui commence à fondre et à coller, ce qui n'est pas une sensation des plus agréables je dois dire. Je sors donc un paquet de mouchoirs de l'une des poches de mon pantalon, et commence à essuyer le bout de mes doigts avec beaucoup de concentration. Une fois la besogne achevée, je roule le mouchoir en boule, et le fourre dans ma poche. Finalement, je ne regrette pas d'être venue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un petit laisser-aller de vacances   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit laisser-aller de vacances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Se laisser aller peut faire du bien.
» Ta raison Brenda faut pas c'laisser aller ! [Jezlygton]
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Le petit coin de détente :: Les archives :: Les vieux RPG :: RP abandonnés-