Partagez | .
 

 Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Dim 31 Aoû - 18:04

Le voyage jusqu'en France s'était révélé plutôt difficile pour notre jeune Gabriel. Entre le retard de sa correspondance et la perte de tout repère une fois arrivé à l'aéroport, le jeune homme avait réussit à retrouver l'homme qui était venu le chercher. Il n'avait pu rencontrer sa mère qu'une fois chez elle, au bord des côtes océaniques. Gabriel avait un sourire et le regard dans le vide en repensant à cela. Il était à présent dans la voiture qui allait l'amener à son nouvel environnement scolaire. Le chauffeur était concentré sur la route et sa mère semblait compter le nombre de bandes blanches qui le séparait de son fils.

Elle avait cru mourir de bonheur en apprenant la décision de son plus jeune fils, voulant s'installer ici pour faire ses études. Et après seulement quelques jours, elle devait déjà le quitter. Ce n'était pas comme si ce n'était ce qui était prévu, mais l'envie de rester auprès de ce petit garçon qui n'en avait pourtant plus l'apparence la rendait triste. Quand le panneau de la ville de Nobile apparu, il y eu un déclic en elle. La femme commença à parler, remarquant où se trouvait tel ou tel magasin. Elle lui fit promettre de revenir "à la maison" pour les vacances. C'était l'ultime condition pour ne pas la voir faire une scène de mère poule en puissance, prête à tout pour marquer sa propriété sur sa progéniture. Gabriel ne semblait pas plus chambouler par la séparation. Il n'avait pas encore l'habitude de sa présence à ses côtés pour qu'un manque se créer en lui.

La voiture entra dans l’enceinte de l'école. Elle décida de ne pas sortir de la voiture. C'est avant de complétement quitter l’habitacle que sa mère lui déclara avec un petit sourire et une note d'humour qu'il devait être gentil avec les filles. Gabriel se mit donc à rire.

" Oui Maman. Ne t'inquiètes pas, ton fils est un vrai gentleman! Il leva alors un pouce, sûr de lui.

La femme ria doucement. Il attrapa les bagages que le chauffeur avait sortit, se faisant un peu insistant pour les prendre. Cette manie de toujours tout vouloir faire pour lui était devenu un peu lourd pour Gabriel. Malgré son rang, le jeune homme aimait faire les choses par lui-même. Si la chose avait été comprise en Égypte, il restait encore quelques personnes à "former" ici. Gabriel se rendit donc du côté de l'internat, il trouva sa chambre sans trop de difficulté. Le gardien semblait être une bonne personne. Une fois dans sa chambre, le brun s'empressa de tomber sur son lit, heureux d'être enfin arriver.

Tout ces déplacements commençaient vraiment à le fatiguer. Le temps d'un soupir, un tour de la chambre où il était encore seul pour le moment avant de quitter l'endroit. Il était curieux de connaitre l'ambiance de cet établissement, les secrets de ces lieux... De toute façon, il devait se rendre à l'intendance pour se faire savoir.

Gabriel se dirigea seul jusqu'à ce grand hall, impressionnant. Le temps de lever la tête pour admirer l'architecture qu'il heurta une personne. Par réflexe, ses bras se refermèrent autour de cette dernière pour éviter toute chute.

- Ana asif!! Amel eih? ... D'solé. Je suis dé-solé. Lâcha-t-il enfin dans un français difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Lun 1 Sep - 12:08

Après un long voyage en train pour arriver à Nobilia, je n'avais qu'une envie : me reposer. Depuis Brest, le trajet jusqu'à Nobile, situé au Sud de la France, avait été bien long. En plus de cela, j'avais failli manquer mon train, ce fut une panique totale, combinée aux larmes de mon petit frère, et à mon appréhension. Une fois arrivée à destination, mes valise posées dans ma chambre, encore vide, je m'empressai de descendre à l'administration, dans le but d'être débarrassée de cette petite corvée, et d'enfin pouvoir m'affaler sur mon lit moelleux, fermer mes yeux, dormir.


Tout en descendant le grand escalier, tout bonnement somptueux, je ne pouvais m'empêcher de penser à mon petit frère, Sacha. J'étais inquiète pour lui : comment allait-il se débrouiller sans moi ? Il risquait de s'ennuyer le pauvre ... Et ses devoirs... Je ne serais plus là pour l'aider ! Je tentai alors de chasser ces pensées de mon esprit. J'allais simplement lui passer un coup de téléphone dès que j'en aurais le temps, je savais qu'il en serait fou de joie.


Une fois les quelques détails administratifs réglés, je commençai tranquillement à regagner ma chambre, tout en prenant le temps de flâner un peu, histoire d'admirer la beauté des bâtiments de cet établissement. Tandis que j'avançais lentement dans le hall, sans regarder vraiment où j'allais, en train de contempler l'un des murs magnifiquement ouvragé, quelqu'un me pris soudainement dans ses bras. Alors, que rougissant, je repoussais brutalement le brun fautif, manquant de le faire tomber au sol, celui-ci balbutia, paraissant avoir quelques difficultés avec le français : " Ana asif!! Amel eih? ... D'solé. Je suis dé-solé. " Me rendant alors compte de ma stupidité actuelle, je reculai, honteuse, une main plaquée contre ma bouche. Que tu es bête, Lana, pensais-je, ce garçon a simplement manqué de tomber et s'est rattrapé en s'accrochant à toi ! Tu es tellement idiote ...

" Oh pardon ! Je... Vraiment ... Ohlala... Je suis... Désolée !" J'étais si gênée que je n'avais plus qu'une envie : m'éclipser et vite retourner dans ma chambre, avant que ne m'arrive une autre mésaventure, ou que le brun ne se moque de moi. Avant même que le garçon n'ai eu le temps de prononcer ne serait-ce qu'un mot, j'ajoutais à mes excuses ridicules : " Bon euh ... Je vais y aller ! Au revoir! " Puis, d'un pas hâtif et maladroit, je commençais à entamer le trajet du retour vers ma chambre. Que je devais avoir l'air cruche ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Ven 12 Sep - 11:25

Les réflexes du jeune Égyptien sembla déranger les pensées de sa victime. Gabriel pu voir le visage de la demoiselle changer de couleur, montrant une gêne extrême. Alors il faudrait aussi qu'il change ses habitudes?! L'adaptation dans son nouvel établissement allait être plus compliquée qu'il ne l'avait imaginé. Il lâcha la belle jeune fille qu'il avait capturé pour observer d'avantage ses traits.

" Oh pardon! Je... Vraiment... Ohlala... Je suis... Désolée!

Elle avait vraiment l'air déboussolée. Gabriel se permit un petit rire amusé, alors qu'après tout, la situation en était venu à ce stade à cause, et uniquement, a cause de lui!!

- Bon euh... Je vais y aller! Au revoir!
- Mh? Il regarda la rouquine s'éloigner avec une certaine surprise.

Il commença à réfléchir au problème qu'elle pouvait avoir. Cela ne pouvait tout de même pas être le contact qui l'avait troublée autant. Les Français n'étaient pas réputés pour leur pudeur et ce n'était pas avec ce genre de contact que quiconque pouvait penser à mal, enfin, d'après lui. Alors peut-être que le problème venait de lui. Il était possible qu'il n'est pas dit les bons mots. Non, ça ne pouvait pas être ça. Après tout, elle avait répété la même chose. Il avait bien présenté ses excuses. Alors, peut-être qu'il ne l'avait pas dit correctement...

- Désolé! Se mit-il à crier dans le hall à l'attention de sa victime. Il lui faisait de grands gestes, en secouant ses bras au dessus de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Mer 17 Sep - 16:38

En m'éloignant de ce garçon, j'essayais de vider ma tête de toute pensée. Ne penser à rien. Ne penser à rien. Surtout pas à ce dont il ne faut pas que je pense. Vide ton esprit, Lana, vide-le. Oublie. Va-t'en, et ne réfléchis pas. Le couloir défilait lentement à côté de moi, je suivais juste le chemin, le chemin que je voulais emprunter. Rien de plus, rien de plus. En réalité, je marchais lentement, mais mon état étrange me donnait l'impression de marcher plus vite que l'éclair, plus vite que tout, plus vite que lui. Et tandis que mes pas lents et lourds venaient de me conduire un angle du couloir, un virage, un tournant, je ne savais plus, la voix du garçon résonna, parvint jusqu'à moi, brusquement, sans prévenir, me surprenant, me déstabilisant.

" Désolé !" Je sursautais, et tout en me retournant subitement vers le propriétaire de la voix, je cognais de mon bras un tableau suspendu au mur, qui, tout naturellement, en tomba. Je lâchai une exclamation de légère panique, et le rattrapai de justesse avant qu'il ne se fracasse contre le sol, brillant de propreté. Le rouge aux joues, je me tournais vers le garçon, tableau en main .

" Oh euuh mais ne t'inquiète pas... ce n'est pas grave... tu sais. "

Puis regardant piteusement l’œuvre d'art, qui représentait un paysage de montagnes enneigées, je le questionnais d'une petite voix, à propos du tableau : " Mais, euuuh... A ton avis, j'en fais quoi de ça ? "

J'évitais soigneusement de regarder dans les yeux mon nouveau camarade à la peau matte, bien trop gênée pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Sam 4 Oct - 10:07

Les mots de Gabriel ne semblèrent en rien rassurer la demoiselle. Le jeune homme regarda avec surprise la maladresse de sa victime en action. C'était surprenant de deux manières totalement différentes. Il resta surprit par toute la finesse qu'elle avait mit dans ce coup d'épaule et aux vues de ses conséquences. Et d'un autre côté, le garçon avait eu cette soudaine montée d’inquiétude. Qu'elle se fasse mal n'était vraiment pas son but. Il resta immobile une fraction de seconde avant de partir aider la rouquine. Arrivé à son niveau, la jeune inconnue avait déjà réceptionné le tableau entres ses mains. Le pire avait été évité.

" Tout va bien?
- Oh euuh mais ne t'inquiète pas... ce n'est pas grave... tu sais.

Il se permit de lui offrir un grand sourire rassuré et rassurant après avoir souffler doucement pour contrôler son stress.

- Mais, euuuh... A ton avis, j'en fais quoi de ça?
- Je vais r'mettre au mur. Ma grande taille sert. Plaisanta-t-il doucement.

Il s'empara du tableau, attendant que la maladroite lui cède son bien. Il garda un sourire joyeux au visage.

- Je suis Gabriel. Continua-t-il. Gabriel Aaron.


Sur le coup, il n'y avait pas pensé mais une présentation tombée si brutalement et dans ces circonstances n'étaient peut-être pas une bonne idée. Il allait surement passer pour le lourd de service. Sur ce coup, c'était lui le maladroit. Le brun ne laissa pas son sourire tomber. Peut-être que ça jouerait en sa faveur. Quelque part, il espérait que la demoiselle se présenterait à son tour. Il était très curieux des autres et adorait rencontrer autant que discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   Mer 22 Oct - 14:15

" Je vais r'mettre au mur. " Ma grande taille sert. Le jeune-homme s'empare donc du tableau, et entrprend de le remettre à sa place, le sourire aux lèvres. Je le regarde raccrocher le tableau, en me demandant intérieurement comment j'ai bien pu me débrouiller pour qu'une rencontre avec quelqu'un qui me parait être normal se passe aussi ... Mal. Oui, je ne vais pas me le cacher, j'ai réagi instinctivement, sans réfléchir, comme une pauvre petite souris apeurée, et en plus de passer pour une asociale, il fallait que je fasse tomber un tableau par terre. Et bien bravo, bravo, vraiment.

" Je suis Gabriel. Gabriel Aaron. " Il sourit toujours. Je me demande bien pourquoi, soit il trouve é=définitivement comique ma maladresse, ce que je comprendrais parfaitement, soit il a un problème à la mâchoire. Je le fixe un instant sans rien dire, en me demandant si par hasard il ne se moquerait pas de moi, avant de me dire qu'il vaudrait mieux que je cesse de voir le mal partout.

J'essaie d'esquisser un sourire pour paraitre un minimum sociable et polie; mais celui-ci doit plus ressembler à une grimace qu'à autre chose. " Euuh bah moi c'est... Lana. Descombres. " Je suis certaine que si mon petit frère Sacha me voyait en ce moment, il éclaterait de rire et me dirait quelque chose comme " Lana Panda fait n'importe, n'importe, n'importe quoi ! "

Je soupire de façon peu discrète en y pensant, ce petit garçon va me manquer. Je réalise alors que mon interlocuteur pourrait interpréter ce soupir d'une autre manière, j'ai donc envie de me taper la tête contre le mur : je ne sais même plus entretenir correctement une conversation ! Je passe une main dans mes cheveux et me mordille nerveusement l'intérieur des joues, je ne suis vraiment pas à mon aise ! Bien que je souhaite le contraire, je pense que ce Gabriel a bien dû s'en rendre compte, et peut-être même trouver ça franchement ridicule. J'espère vraiment qu'il ne va pas se moquer de moi, je crois que je ne le supporterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les premières fois ont toujours quelque chose d'exceptionnel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noble Academy :: Nobilia :: Le corps central :: Le grand Hall-